Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Marc Bourcier, un conseiller municipal, est le candidat du Parti québécois à Saint-Jérôme

Le Parti québécois présentera lundi soir son candidat en vue de l'élection complémentaire dans la circonscription de Saint-Jérôme. Il s'agit de Marc Bourcier, qui est actuellement conseiller municipal de la ville.

Le chef par intérim du PQ, Sylvain Gaudreault, sera à Saint-Jérôme pour en faire l'annonce.

Ce comté est vacant depuis la démission du chef Pierre Karl Péladeau. Il était représenté auparavant par Jacques Duchesneau, de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Marc Bourcier avait annoncé fin mai son intention de se porter candidat.

"Un homme extraordinaire, bien connu sur le terrain à Saint-Jérôme. C'est quelqu'un de la base", a déclaré M. Gaudreault en entrevue téléphonique au sujet du candidat.

Et puisqu'il est "un jeune retraité du monde de l'enseignement", presque tous les jeunes de Saint-Jérôme l'ont eu comme enseignant, a illustré le chef.

Conseiller municipal depuis plusieurs années pour le secteur du centre-ville, il "connaît bien les réalités et les enjeux socio-économiques du comté", a précisé M. Gaudreault.

La CAQ, qui se dit confiante de reprendre la circonscription, a déjà choisi son candidat. Il s'agit de Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte, préfet de la MRC de Rivière-du-Nord et président de la table des préfets des Laurentides.

Mais il s'agit d'un candidat de l'extérieur, a souligné M. Gaudreault, notant que la municipalité de Saint-Hippolyte se trouve dans la circonscription voisine de Rousseau.

"Notre candidat est le plus branché", a commenté le chef péquiste, notant que M. Bourcier est originaire de l'endroit. "Nous, on a vraiment quelqu'un de la place", a-t-il dit.

La date de l'élection complémentaire dans Saint-Jérôme n'est pas encore connue.

VOIR AUSSI:

Pierre Karl Péladeau à Saint-Jérôme

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.