DIVERTISSEMENT
20/06/2016 06:51 EDT | Actualisé 20/06/2016 06:52 EDT

Le Premier Gala de l'ADISQ déménage à Télé-Québec

Télé-Québec

Le Premier Gala de l’ADISQ (anciennement l’Autre Gala) change d’adresse et d’animateur. Diffusée pendant huit ans à MusiquePlus et MusiMax, la remise des prix plus nichés de l’ADISQ – alternatif, classique, jazz, hip hop, musique du monde, etc – déménage à Télé-Québec et aura un nouveau maître à bord en la personne de Sébastien Diaz pour sa prochaine édition, le jeudi 27 octobre 2016 (avec rediffusion le 29 octobre). L’événement sera à nouveau présenté en direct du Métropolis, pour la deuxième année consécutive.

Denis Dubois, directeur général des programmes de Télé-Québec, était très fier d’annoncer cette acquisition, en conférence de presse téléphonique, lundi matin, entouré de Marie Collin, présidente-directrice générale de la chaîne, Solange Drouin, vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’ADISQ, Julie Gariepy, productrice exécutive et directrice des Galas de l’ADISQ, et Sébastien Diaz.

C’est que, en 2016-2017, Télé-Québec ajoutera une corde à l’arc de son volet culturel en insérant de la chanson francophone un peu partout dans sa programmation : il y aura ainsi le documentaire La musique à tout prix, animé par Ariane Moffatt et Louis-Jean Cormier, la série de quatre émissions spéciales Microphone, pilotée par ce même Louis-Jean Cormier, des rendez-vous de variétés, des créations originales destinées aux mélomanes, etc.

Qui plus est, 23 titres de l’antenne seront dotés d’un nouveau générique d’ouverture pour toute la durée de la saison automne-hiver, porté par une mélodie aux paroles en français. La liste des morceaux choisis pour ce projet est insérée plus bas, et on peut tous les écouter ici en attendant de les entendre à l’écran. Les pièces et leurs voix ont été choisis par les producteurs derrière les émissions.

«Rockstar frustrée»

L’ajout du Premier Gala de l’ADISQ à cette offre foisonnante allait donc de soi autant pour Denis Dubois que pour Solange Drouin, l’un comme l’autre y trouvant son compte pour amener la musique d’ici jusqu’au public.

«Notre intention était de faire entendre la chanson, mais aussi de la diffuser, a relevé Denis Dubois. Le Premier Gala s’inscrira, le jeudi, dans une soirée culturelle, et dans des festivités qui dureront toute une semaine.»

«À Télé-Québec, on va entendre de la musique à tous les jours, s’est pour sa part réjouie Solange Drouin. À l’ADISQ, on est souvent très fidèles à nos diffuseurs ; on est à Radio-Canada depuis plusieurs années et, avec MusiquePlus et MusiMax, on a eu une belle association, mais le partenariat est venu à terme, pour toutes sortes de raisons. On passe le flambeau, mais on ne le passe pas n’importe où ; on pense vraiment que le Premier Gala atterrit à une place de choix. On va donner une autre impulsion, fort intéressante, avec Télé-Québec.

Et, histoire de bien insuffler l’ADN de Télé-Québec à la fête, on a choisi l’hôte de Formule Diaz pour en tenir les rênes. Après avoir été porte-parole du festival Fantasia l’an dernier et avoir ainsi assouvi sa passion pour les films d’horreur, le co-conducteur de Format familial - avec sa douce Bianca Gervais, aussi à Télé-Québec - renoue avec un autre de ses feux sacrés, la musique, lui qui est aussi compositeur, réalisateur et producteur, et qui se définit comme une «rockstar frustrée». Il pourrait d’ailleurs jouer quelques notes sur scène quelque part pendant la cérémonie, dont on s’affaire présentement à construire le concept.

L’an dernier, Olivier Robillard-Laveaux était aux commandes du Premier Gala de l’ADISQ (qui portait cette appellation pour la première fois) et, les trois éditions précédentes, la tâche était revenue aux Denis Drolet. Ce changement de garde au premier chapitre des célébrations annuelles de l’ADISQ ne modifie en rien l’engagement de Louis-José Houde envers le gala «principal» du dimanche soir, l’humoriste ayant confirmé qu’il sera de retour sur son trône à l’automne.

«Ça fait plus de dix ans que je côtoie les artistes, que les mets en valeur, que je les interviewe, en tant qu’animateur et, avant ça, en tant que journaliste écrit, a signalé Sébastien Diaz. J’aime beaucoup ce qu’ils font. C’est tout à fait logique, ce projet.»

Les chansons qui accompagneront les génériques de Télé-Québec en 2016-2017

o 100 % Animal : Bananana – Sunny Duval

o Banc public : Humains – Yann Perreau

o Ça vaut le coût : Tséveudire – Koriass

o Un chef à la cabane : Y fait chaud – Lisa LeBlanc

o Conseils de famille : Baby Boom – Yann Perreau

o Cuisine futée, parents pressés : Cargué dans ma chaise – Radio Radio

o Curieux Bégin : Aimes-tu la vie - Boule noire (exceptionnellement interprétée par Christian Bégin)

o De garde 24/7 : Un monstre – Louis-Jean Cormier

o Deux hommes en or : Donne-moi-z’en – Bernard Adamus

o di Stasio : Aimer aimer – David Giguère

o Électrons libres : Magique – We are wolves

o Format familial : Debout – Ariane Moffatt

o Formule Diaz : Camouflar – Galaxie

o Génial! : Renégats – Alexandre Désilets

o La classe ouvrière : Mardi Gras – Pierre Kwenders

o Le dernier passager WIXX : Crions ensemble – Alex Nevsky

o Les Appendices : Pas capable d’arrêter – Les Trois Accords

o Les francs-tireurs : Engagement – Robert Charlebois

o Like-moi! : C’est toi – Tino Izzo

o MTL : Montréal XO – Laurence Nerbonne

o Point doc (nouvelles cases horaires documentaires) : Hymne à la beauté du monde – Diane Dufresne

o Subito texto : L’amour – Karim Ouellet

o Télé-Québec présente (case horaire documentaire) : J’vais changer le monde – Jim Corcoran

Voir aussi: