Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

« Je dois trouver un moyen de rester du début à la fin de l’année » - Xavier Ouellet

Xavier Ouellet, 22 ans, défenseur avec les Red Wings, veut rester à Détroit cette année et arrêter de faire la navette entre la LNH et l'AHL.

« J'ai signé mon contrat pour une autre année à Détroit, donc je m'attends à arriver au camp d'entraînement comme les autres années et à avoir à me tailler une place dans l'équipe », affirme Xavier Ouellet.

Fort de trois années d'expérience, le Québécois sait quoi améliorer pour arriver fin prêt au camp.

« Je dois continuer à travailler sur mon patin, être un petit peu plus fort physiquement et plus vite. [...] Je sais ce dont j'ai besoin pour me concentrer donc je pense que ça va m'aider. »

Ses débuts dans la LNH

Ouellet a été repêché en 2011, au 2e tour par les Red Wings de Détroit alors qu'il jouait dans la LHJMQ.

Le fils de Robert Ouellet, un Montréalais ayant joué professionnellement pour la France, a dû attendre la saison 2013-2014 avant de jouer son premier match dans la LNH.

La saison suivante, il a joué 21 matchs et a expérimenté pour la première fois un séjour prolongé dans la grande ligue.

« La première année, c'est un peu plus impressionnant. La deuxième année, j'ai été là pendant quatre mois, donc je me suis vraiment familiarisé avec l'entourage, avec les joueurs. On avait un beau groupe. »

Depuis son entrée dans les rangs professionnels, il fait la navette entre Détroit et son club-école de la ligue américaine, les Griffins de Grand Rapids. Avec ces derniers, en 2015-2016, il a obtenu 26 points (4 buts et 22 aides).

Il deviendra un agent libre avec compensations à la fin de la prochaine saison.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.