Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

ComediHa!: Sugar Sammy dit «au revoir» à la Capitale-Nationale (PHOTOS)

L’humoriste Sugar Sammy a performé une dernière fois En français SVP! samedi soir dans la région de Québec dans le cadre du festival ComediHa!. Ce dernier au revoir en français dans le parc de la Francophonie avant de partir sur le Vieux Continent à l’automne met fin à une tournée de quatre ans dans toute la province.

Les thématiques abordées dans son spectacle ont été multiples, mais l’humoriste a su garder un fil conducteur tout au long de ses sketchs.

Pour réchauffer le public, Sugar Sammy s’est empressé d’aborder le sujet du multiculturalisme sous différents angles, pour rappeler que «c’est ça la richesse du Québec … à l’intérieur du Canada».

L’humoriste ne s’est jamais caché de son penchant fédéraliste et a utilisé son humour détrempé pour raconter sa vision de la société canadienne. En parlant des souverainistes, l’humoriste a clamé: «quand vous dites "je me souviens", vous fucking niaisez pas!».

En parlant des différences ethniques, il a rappelé que pour lui dans les papiers au Canada: «autre, c’est ma catégorie». Mais le Québec doit se construire avec tout le monde, sans distinction. «Faut qu’on trouve notre nouvelle identité ensemble», a lancé l’humoriste. De chauds applaudissements ont retenti de la part du public. Pour parler de culture diversifiée, Sugar Sammy a également parlé de ses dernières relations amicales ou amoureuses avec des femmes de divers horizons et origines.

Comediha!: Sugar Sammy

La langue française a également été passée au crible par l’humoriste, parlant des accents dans le monde afin de savoir qui a le plus séduisant. La coupe irait-elle au chanteur français Corneille qui maitrise si bien la langue de Molière selon Sugar Sammy?

Outre les sujets politisés, l’humoriste a ensuite embrayé des blagues plus ciblées. Tout le monde en prend pour son grade: les hommes, les femmes, les Québécois, les Français… Même la ville de Québec: «Québec vous êtes mon village préféré. Je n’aurais pas d’ambition dans la vie, j’habiterais ici».

Même après quatre ans de tournée, Sugar Sammy a réussi à tisser un lien avec le public tout au long de son spectacle. Avec finesse et une grande agilité, il a su interagir et intégrer les spectateurs. Il a jasé, demandé des noms et a intégré des personnes directement dans ses sketchs. «Ce que j’aime avec vous autres ce soir, c’est que vous venez avec vos propres jokes».

Après environ une heure de spectacle, l’humoriste a lancé au public sous un tonnerre d’applaudissements: «j’ai hâte de revenir avec un deuxième show».

Avant son envol en France à l’automne, Samir Khullar ne jouera plus que deux fois son spectacle En français SVP! à Montréal. Il sera tout de même possible de le voir en juillet dans un show bilingue You’re gonna rire et en août avec Paris : Rodage à Montréal . Sa dernière prestation à Québec se tiendra dimanche 19 juin, avec Illegal English Edition en anglais.

Une première partie «patchwork»

«Je suis la première partie officielle de Sugar Sammy», s’est présenté Stéphane Poirier en arrivant sur la scène dans le parc de la Francophonie. «Je suis hyperactif», a-t-il lancé dès le début. Et on l’a cru. Ses sketchs se sont enchainés à un rythme effréné. La première partie a été tel un patchwork. Passant de blagues sur Jésus et les homosexuels, au jus de fruit et aux raisins sans pépins, il a été parfois difficile de suivre le fil rouge de ce court spectacle d’une vingtaine de minutes. Outre l’introduction de Sugar Sammy, le public n’a pas semblé sous le charme de ce jeune humoriste.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.