NOUVELLES
18/06/2016 08:33 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Tour de Suisse/8e étape - Barguil cède le maillot jaune au Colombien López

A la veille de l'explication finale, le Français Warren Barguil (Giant) a cédé son maillot jaune au Colombien Miguel Ángel López (Astana), deuxième de la 8e étape du Tour de Suisse samedi, derrière l'Espagnol Ion Izagirre (Movistar).

Barguil, qui avait endossé le maillot jaune la veille, a bouclé le contre-la-montre individuel au menu du jour à Davos à 57 secondes de l'Espagnol, López s'intercalant à 18 secondes du vainqueur.

Le jeune Français, distancé à tous les temps intermédiaires, a rétrogradé à la 4e place au général, à 18 secondes.

Dimanche, l'étape finale, une boucle de 117,7 km autour de Davos, dans les montagnes des Grisons, marquée par l'ascension finale vers le col de la Flüela, peut encore bouleverser le classement général.

Le Suisse Fabian Cancellara, grand spécialiste de l'effort solitaire et vainqueur du prologue il y a une semaine à Baar, a longtemps détenu le meilleur temps, jusqu'à l'arrivée d'Ion Izagirre, qui a parcouru les 16,8 km d'un parcours vallonné en 21 min 30 sec.

Le Colombien d'Astana Miguel Ángel López, 2e de la difficile étape de la veille conclue par une ascension vers Sölden (Autriche) et remportée par l'Américain Tejay Van Garderen, a réalisé une très grosse performance pour s'emparer de la tunique jaune.

Samedi matin, il ne comptait que 21 secondes de retard sur Barguil, qui lui a concédé 39 secondes.

L'Américain Andrew Talansky a réalisé l'autre bonne affaire du jour en signant le 5e chrono pour grimper provisoirement sur la 2e marche du podium, à 8 secondes du leader. Ion Izagirre est 3e, deux secondes devant Barguil. La victoire finale pourrait bien se jouer entre les quatre hommes.

Le vainqueur succédera au palmarès au Slovène Simon Spilak, qui a terminé 22e du chrono de samedi, juste derrière Barguil, à plus d'une minute du vainqueur du jour. Spilak occupe la 9e place au général, juste devant le Portugais Rui Costa, triple vainqueur de l'épreuve.

ebe/pel