NOUVELLES
18/06/2016 07:28 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Portugal: des milliers manifestent en défense de l'école publique

Plusieurs milliers de Portugais ont manifesté samedi dans le centre de Lisbonne pour "défendre l'école publique", exprimant leur soutien à la décision du gouvernement socialiste de réduire les subventions versées aux écoles privées sous contrat avec l'Etat.

Les opposants à cette mesure, parmi lesquels figure l'Eglise catholique, propriétaire de nombreuses écoles privées, avaient rassemblé 36.000 manifestants dans la capitale portugaise le 29 mai, selon les organisateurs.

Samedi, ils étaient plusieurs milliers dans la rue à l'appel de la Fenprof, la principale fédération syndicale des enseignants du pays.

"Nous ne sommes pas contre les écoles privées ni contre le droit des parents de choisir l'école de leurs enfants. Mais ce n'est pas au contribuable de financer ce choix quand il existe des écoles publiques de qualité", a affirmé le responsable de la Fenprof, Mario Nogueira, en s'adressant à la foule.

Au pouvoir depuis novembre grâce au soutien parlementaire de la gauche radicale, dont les principaux responsables étaient présents au rassemblement de samedi, le gouvernement socialiste a décidé de cesser de financer l'ouverture de nouvelles classes dans les écoles privées sous contrat d'association avec l'Etat lorsque celles-ci se trouvent dans une région couverte par le réseau d'écoles publiques.

L'exécutif compte ainsi économiser 31 millions d'euros au cours de la prochaine année scolaire.

Mais selon l'Association des établissements d'enseignement privés portugais, la mise en oeuvre de cette mesure menacerait de fermeture 57% des 81 écoles sous contrat, ce qui pourrait affecter plus de 20.000 élèves et conduire à plus de 4.000 licenciements.

tsc/ger