DIVERTISSEMENT
18/06/2016 09:14 EDT

FrancoFolies2016: Marie-Pierre Arthur et Galaxie, concert aux airs de jam

Benoit Rousseau

Marie-Pierre Arthur et Galaxie, ensemble, aux FrancoFolies? Ça ressemble à un fantasme qu'on caresse sans trop espérer qu'il se réalise. Et quand ça se passe, cet alliage de folk-rock et de rock-électro, impossible de résister à la curiosité. La foule a suivi cet instinct, se rassemblant en masse devant la Scène Bell de la place des Festivals pour voir Marie-Pierre Arthur et la bande d'Olivier Langevin rocker la place.

Juste après une averse surprise, sur le coup de 21h, les musiciens sont montés sur scène. Entre tous ces talents réunis - notamment Marie-Pierre Arthur à la voix et à la basse, Olivier Langevin à la voix et à la guitare, Fred Fortin à la basse, Karine Pion à la voix et aux percussions, François Lafontaine aux claviers et au micro funky -, difficile de savoir où donner de la tête. La complicité sur scène, très forte, donnait presque l'impression d'assister à un jam impromptu entre amis qui ont décidé de se faire entendre leurs meilleures compositions.

Il faut dire que tout ce beau monde se connaît et a déjà joué ensemble: François Lafontaine, conjoint de Marie-Pierre Arthur, a d'ailleurs réalisé ses albums Aux alentours (2012) et Si l'aurore (2015). Tiens tiens. On devine facilement que de beaux partages musicaux ont eu lieu, menant peut-être à l'idée de cette soirée. Une soirée qui a sûrement eu droit à bien des pratiques informelles: en voyant un enfant monter sur scène pour jouer un brin avec la bande, l'impression de fête amicale n'a pu que se confirmer. Mais on s'égare.

Ça a commencé en force avec Champ de mine, tiré du quatrième album du groupe rock-électro, Zulu. Sur fond de flammes rouge (on leur pardonne), les artistes ont bien vite donné le ton: non, ce concert n'allait pas donner dans la douceur, au contraire. Marie-Pierre Arthur a tout de suite enchaîné avec Fil de soie, succès de son deuxième album, Aux alentours. «Vous êtes dans une forme resplendissante ce soir!» a lancé Langevin, fébrile.

LIRE AUSSI:

FrancoFolies 2016: Authentiques Sœurs Boulay

Ariane Moffatt, quand la pop électro met l'homophobie au pilori

Découvrez «O» de Laura Cahen avant son passage aux FrancoFolies 2016

Un incontournable par jour

Et c'était reparti pour un tour: Zulu, Dragon - qui a créé une vraie frénésie chez Lafontaine côté micro -, Robot Lynx et moment souvenir avec la belle Shanghai du côté de Galaxie; la sensuelle Il, Si l'aurore - encore plus poignante avec la touche Galaxie -, la solide All Right et Si tu savais, complètement remaniée par le groupe, du côté d'Arthur.

Une belle idée, qu'il aurait peut-être fallu pousser plus: et si Marie-Pierre Arthur avait revisité une pièce de Galaxie? Comme si l'échange n'avait été pensé que dans un sens - si ce n'est l'apport vocal d'Arthur, qui est venu appuyer la voix de Karine Pion. Manque de temps pour bien gérer l'échange? La question se pose.

Galerie photo Marie-Pierre Arthur et Galaxie aux FrancoFolies 2016 Voyez les images

Le public, réceptif mais pas nécessairement en feu, a semblé se réveiller lorsque Galaxie a entonné les premières notes de Piste 1, son succès populaire le plus marquant. Devant la scène, un timide trash a tenté sa chance pour finalement donner place à de vigoureux hochements de tête et des dandinements énergiques. Réactions qui détonnent avec les spectacles habituels de Galaxie: généralement, de sympathiques débauches musicales qui tournent en partys incontrôlables.

Foule trop disparate? Manque d'énergie du vendredi? Fatigue de festival qui tire à sa fin? Un beau mélange de toutes ces interrogations, sûrement, qui n'a pas empêché Galaxie et Marie-Pierre Arthur d'offrir un des spectacles incontournables des FrancoFolies. Entre les nombreux remerciements de Marie-Pierre Arthur, le leader de Galaxie a pris le temps de souligner l'importance de la présence du public. «Merci d'être là! C'est important d'assister à des shows!» En plein dans le mille.

Les FrancoFolies, du 9 au 18 juin 2016. Pour découvrir toute la programmation, c'est ici.

À VOIR AUSSI: