NOUVELLES
18/06/2016 12:06 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Le sud-ouest des États-Unis se prépare à subir une vague de chaleur excessive

PHÉNIX — Lorsqu'il fait 120 degrés Celsius, la chaleur peut empêcher des avions de décoller et compromettre le réseau électrique en ne permettant pas aux lignes de transmission de se refroidir. Et pour les habitants du désert, une bouteille d'eau froide et un peu d'ombre peuvent faire la différence entre la vie et la mort.

Certaines parties du sud-ouest des États-Unis, une région depuis longtemps habituée aux températures élevées, se préparaient samedi en prévision d'une vague de chaleur et les autorités de Phoenix, en Arizona, ont révélé que le mercure pourrait atteindre 120 degrés Celsius, soit près du record de 122 degrés enregistrés dans la ville en 1990.

La chaleur excessive a fait 84 morts en Arizona l'an dernier, ont indiqué les dirigeants du comté de Maricopa, le plus grand de l'État. Cette année, les températures élevées ont déjà fait une victime, soit une femme âgée morte après avoir passé du temps dans son jardin au début du mois de juin.

La Dr Cara Christ, directrice du département des services de santé de l'Arizona, a avisé les habitants de demeurer à l'affût des symptômes du coup de chaleur: soif, peau rouge, crampes, épuisement et absence de transpiration.

Elle a aussi informé les autorités locales qu'elles devaient se préparer à une hausse des maladies causées par la chaleur.

Le département des parcs de Phoenix déploiera davantage d'employés sur les pistes de randonnée afin qu'ils préviennent les visiteurs du danger et leur demandent de quitter les lieux avant midi.

Les compagnies d'électricité de l'Arizona ont pour leur part mis sur pied des équipes d'entretien supplémentaires et se sont assurées d'avoir l'énergie nécessaire pour permettre aux climatiseurs de fonctionner sans interruption, a révélé Jacob Tetlow, directeur de l'exploitation pour Arizona Public Service Co.

De leur côté, les transporteurs aériens surveilleront la situation de près puisque les températures élevées peuvent perturber les calculs de rendement et empêcher ainsi les avions de quitter la piste.