NOUVELLES
17/06/2016 06:57 EDT | Actualisé 18/06/2016 01:41 EDT

La Ford GT : une histoire de vengeance (PHOTOS)

Courtoisie

La supervoiture américaine par excellence, la Ford GT, pourrait bien marquer l’histoire si elle devait remporter l’édition 2016 des 24 heures du Mans. La voiture a bien démarré sa course, alors que l’équipe Ford GT a pris la première et la deuxième place sur la grille de départ aux termes de la séance de qualifications tenues quelques jours avant la course.

LIRE AUSSI

Ford GT : 6 506 demandes pour 500 voitures

Mais pourquoi la Ford GT se fera-t-elle une place dans l’histoire? Parce qu’il s’agit d’un retour remarqué pour ce modèle dans le monde automobile, et qu’une victoire au Mans rappellerait la toute première victoire de la marque il y a tout juste 50 ans.

Galerie photo Ford GT Voyez les images

Une histoire unique

L’histoire de la Ford GT (et de sa version originale GT40) est unique. La supervoiture, qui a vu le jour pour la première fois en 1964, est en fait le résultat d’une simple vengeance.

Tout a débuté en 1963, alors que Henry Ford II entend des rumeurs indiquant que Enzo Ferrari, en difficultés financières, serait sur le point de vendre sa compagnie. Fortement intéressé, Ford se lance alors dans une opération d’analyse comptable longue et onéreuse, dans laquelle la compagnie investira quelques millions de dollars.

Puis en 1964, alors que les négociations d’achat sont bien entamées, coup de théâtre : Enzo Ferrari, insatisfait de certaines exigences, notamment de son impossibilité de participer à certains événements sportifs nord-américains avec ses voitures, décide de se retirer de l’entente. Henry Ford II décide alors de lui faire la preuve qu’il n’a pas besoin de lui, et entreprend la conception de la Ford GT40.

Ford fera finalement appel à Lola Cars et à Carroll Shelby pour parfaire sa voiture de course qui, après deux années de misère, fera finalement une rentrée triomphale au Mans, remportant la victoire en 1966, 1967 et 1968 en devançant les Ferrari. La production de la voiture cessera en 1968, alors que seulement 126 unités auront été assemblées.

Petit détail, le chiffre 40 après le nom fait appel à la hauteur en pouces de la voiture.

Une deuxième génération de la Ford GT a vu le jour en 2005 et 2006 pour marquer le 40e anniversaire de la première victoire aux 24 heures du Mans. Cette fois, on a limité la production à 4 500 véhicules.

La Ford GT 2016

Cette année cependant, la Ford GT prend un nouveau tournant. Seulement 500 unités ont été offertes, et déjà vendues, de la supervoiture assemblée chez Multimatic, en Ontario. Sous le capot, un moteur Ecoboost de plus de 600 chevaux, et un prix de 450 000 $ US.

Évidemment, la version de course de la Ford GT qui roule au Mans n’a pas exactement les mêmes spécifications techniques, mais elle pourrait bien faire entrer le modèle dans l’histoire.

Voir aussi:

Galerie photo Ford Escape 2017 Voyez les images