NOUVELLES
18/06/2016 11:24 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Johnson est en tête de l'Omnium des États-Unis; plusieurs champions éliminés

OAKMONT, Pa. — L'Américain Dustin Johnson est toujours en tête, à moins-4, après deux rondes à l'Omnium des États-Unis.

Johnson dispose d'une avance d'un coup sur le qualifié Andrew Landry, qui a joué 71 en deuxième ronde.

L'Américain Scott Piercy, l'Espagnol Sergio Garcia, l'Irlandais Shane Lowry et le Français Grégory Bourdy suivent à moins-2 après 36 trous.

Bourdy a brièvement mené le tournoi, mais son avance a fondu comme neige au soleil lorsqu'il a commis un double boguey sur le 18e vert de la deuxième ronde.

Le Français, qui a triomphé à quatre reprises sur le circuit européen, s'est hissé temporairement à moins-5 en calant deux oiselets consécutifs sur le neuf d'aller. Il a cependant commis un boguey au 16e vert et un double-boguey au 18e qui l'ont fait dégringoler à moins-2, à égalité en troisième place, à l'aube de la troisième ronde.

Au total, seuls 10 golfeurs ont joué sous la normale après deux rondes, alors que le seuil de qualification pour les deux dernières rondes était établi à 146 (plus-6).

En conséquence, plusieurs têtes de série ont plié bagages.

Ce fut le cas de Rory McIlroy, qui a saboté son dernier trou et raté le seuil de qualification, et de Phil Mickelson. Le parcours d'Oakmont a aussi englouti plusieurs ex-champions, dont Justin Rose, Ernie Els et Retief Goosen.

Rickie Fowler devra lui aussi se résoudre à jouer un rôle de spectateur pendant les troisième et quatrième rondes, puisqu'il a joué plus-11 au total des 36 premiers trous.

De tous ces golfeurs éliminés, c'est probablement McIlroy qui fut le plus surpris. Le champion de l'Omnium des États-Unis en 2011, qui compte quatre titres majeurs en carrière, semblait en voie de franchir le seuil de qualification après avoir réussi des oiselets sur quatre de ses sept premiers trous samedi.

Mais il s'est effondré et a joué 40 sur le neuf de retour, commettant notamment un double boguey au dernier trou, pour un score cumulatif de plus-8.

Entre-temps, Mickelson devait disputer deux trous samedi pour compléter sa deuxième ronde et il devait absolument réussir au moins un oiselet. Il a échoué, et fut écarté du seul tournoi majeur qu'il n'a jamais gagné.

Aucun golfeur canadien ne participe à l'Omnium des États-Unis.