NOUVELLES
18/06/2016 09:38 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

GP d'Europe - Rosberg: "Une des séances les plus difficiles"

Nico Rosberg (Mercedes) a décroché samedi la pole position du Grand Prix d'Europe sur le circuit urbain de Bakou, en signant le meilleur temps de l'une des séances de qualifications "les plus difficiles" de sa carrière.

QUESTION: Comment jugez-vous vos qualifications ?

REPONSE: "C'était génial ! C'était l'une des séances les plus difficiles. En Q3 par exemple, Lewis (Hamilton, son coéquipier, ndlr) est sorti de la piste devant moi, si bien que j'ai dû avorter mon tour et il ne me restait qu'une tentative. Mais ça a fonctionné. Vraiment, je suis très très heureux. C'était génial."

Q: Comment voyez-vous ce premier Grand Prix à Bakou ?

R: "Nous avons vu l'une des séances de qualifications les plus excitantes depuis longtemps. Bien sûr, l'écart est assez grand à l'avant (il a devancé Daniel Ricciardo, qui sera à ses côtés en première ligne, de 1 sec 208), mais il s'est passé beaucoup de choses en piste et ça, c'est grâce au tracé. Et je suis certain que la course va être très intéressante. C'est l'une des pistes où il est le plus facile de doubler, donc je pense qu'il y aura de nombreux changements de positions, probablement beaucoup de voitures de sécurité, des relances chaudes et tout... donc je pense que ce sera un beau spectacle."

Q: Qui seront vos principaux rivaux ?

R: "Bien sûr il y aura Daniel (Ricciardo), Sebastian (Vettel), Kimi (Räikkönen) et évidemment Lewis. Il ne faut jamais l'oublier. Il peut toujours revenir, comme il l'a souvent démontré cette saison."

Propos recueillis en conférence de presse

ig/jco