NOUVELLES
18/06/2016 10:28 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Euro 2016/Roumanie - Iordanescu: "La chance de cette génération"

"C'est la chance de cette génération", a lancé en conférence de presse le sélectionneur de la Roumanie Anghel Iordanescu, à la veille d'un match décisif à Lyon (centre-est) pour son équipe contre l'Albanie, pour tenter de se qualifier pour les 8e de finale de l'Euro-2016.

Q: Sentez-vous plus de pression ou d'émotion, pour votre 100e rencontre à la tête de la sélection?

R: "Je ne savais pas que c'était mon 100e match à la tête de l'équipe. Le plus important est l'objectif que nous avons à atteindre. Je voudrais dire aussi que de notre point de vue, notre journée a été rendue difficile avec un programme chargé. Nous étions à Paris et nous avons été surpris d'apprendre que notre programme a été changé sur les horaires et le lieu de l'entraînement, le changement de stade et la conférence de presse. L'entraînement a été délocalisé sur un autre site. Cela créé des difficultés qui nous font rentrer tard de l'entraînement, manger tard et tout cela à la veille du match".

Q: Quel est l'état d'esprit de vos joueurs?

R: "Nos joueurs doivent comprendre que c'est la chance de cette génération. Le football roumain en a besoin, car cela fait huit ans qu'il n'a pas participé à l'Euro. C'est l'opportunité de leur vie, afin de satisfaire le pays entier et les supporters. Il ne faut pas se disperser inutilement et se concentrer sur la performance".

Q: La Roumanie aurait-elle pu faire un meilleur parcours jusqu'à présent?

R: "Oui. Il est dommage de ne pas avoir pris plus de points. Nous avions la possibilité de faire un résultat nul contre la France. Nous avons eu de belles occasion de marquer, notamment en première période. Nous aurions pu tuer le match après avoir marqué sur penalty. Le but de Payet est un but exceptionnel. Je ne peux pas oublier cela. Nous jouons l'Albanie, une bonne équipe qui a, aussi, livré un beau match contre la France, mais elle a été battue (2-0), comme nous (2-1). Je suis convaincu que les Albanais vont tout donner pour gagner. En ce qui nous concerne, nous avons notre objectif. Nous voulons bien jouer, cela veut dire que durant 90 à 95 minutes, il faut afficher de la détermination, de la possession, de l'agressivité. Si nous marquons contre l'Albanie, nous pouvons gagner et nous qualifier".

Propos recueillis en conférence de presse

fjt/tba