NOUVELLES
18/06/2016 11:38 EDT | Actualisé 19/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Brèves échauffourées en tribunes au Vélodrome avant Islande-Hongrie

Des brèves échauffourées ont éclaté dans une tribune du stade Vélodrome occupée par des fans hongrois avant le coup d'envoi d'Islande-Hongrie, ont constaté des journalistes de l'AFP présents à ce match de l'Euro-2016, samedi à Marseille (sud).

Deux groupes de fans hongrois, séparés par une rambarde, ont voulu se rejoindre, ce que les stadiers ont refusé, essuyant alors des coups. Les CRS sont rapidement intervenus pour ramener le calme.

Juste avant le match, un fumigène a également été allumé une poignée de secondes en tribune hongroise. D'autres ont été allumés en cours de match en tribunes, puis lancés sur la pelouse après le coup de sifflet, toujours côté hongrois.

Un supporter hongrois a également fait une chute de 4 m en glissant de la bâche UEFA tendue entre les deux tribunes, mais il s'est relevé et a été menotté par les policiers.

Ces incidents conduiront sans doute l'UEFA à ouvrir une procédure disciplinaire envers la Hongrie. L'instance européenne du football a procédé ainsi samedi après les incidents causés la veille par certains des supporters croates et turcs dans les stades de l'Euro-2016 à Saint-Étienne (centre-est) et à Nice (sud).

Les fédérations de Croatie et Turquie connaîtront lundi les sanctions de l'UEFA. La Croatie est poursuivie pour usage de fumigènes, jets de projectiles, troubles en tribunes et comportement raciste de certains de ses supporters à Saint-Étienne. La Turquie est visée pour usage de fumigènes, lancers de projectiles et invasion du terrain à Nice.

Dans un cas similaire, l'UEFA a infligé une suspension avec sursis de l'Euro à la Russie. L'instance européenne du football gère les incidents qui surviennent dans les enceintes sportives, tandis que les événements à l'extérieur relèvent des autorités du pays hôte.

bur-eba-pgr/tba