NOUVELLES
18/06/2016 10:35 EDT | Actualisé 19/06/2016 12:20 EDT

Brexit: la campagne reprend après le meurtre de la députée Jo Cox

A quatre jours du référendum sur le maintien dans l'UE du Royaume-Uni, encore sous le choc du meurtre d’une députée, plusieurs figures politiques, dont Nigel Farage et Jeremy Corbyn, interviennent dimanche dans des émissions politiques à la télévision.

Le Premier ministre David Cameron répondra quant à lui aux questions du public en direct à la BBC dans la soirée.

Mais la campagne, suspendue après le meurtre jeudi en pleine rue de la députée travailliste Jo Cox, ne devrait véritablement reprendre que mardi, à deux jours du référendum, avec un débat organisé dans la Wembley Arena devant 6.000 personnes.

Quarante-huit heures après le meurtre de cette parlementaire qui s'était fortement engagée dans la campagne pour défendre le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, l'émotion était toujours extrêmement vive.

A Birstall, où David Cameron s'est rendu vendredi, accompagné du chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, des habitants souvent en larmes se sont recueillis samedi dans le centre-ville pour le troisième jour consécutif.

La famille de la victime est venue à leur rencontre pour remercier, dans une grande dignité, le public pour ses innombrables témoignages de sympathie.

Entourée de ses parents, la petite sœur de la victime a lu un communiqué dans lequel elle a rendu hommage à "une femme incroyable". "C'était un être humain, elle était parfaite", a-t-elle dit.

De Liverpool à Glasgow, des veillées étaient organisées dans de nombreuses villes.

A Londres, des bouquets de fleurs ont été déposés sur la péniche accostée près de Tower Bridge et sur laquelle la députée vivait avec son mari, Brendan, et leurs deux enfants de 3 et 5 ans.

De nombreux anonymes rendaient hommage à la députée, fervente avocate des droits des réfugiés.

Parmi eux, Alice Pool, 40 ans, qui estime qu'"on traverse un période trouble au Royaume-Uni, comme si la haine avait été libérée". Jo Cox "a toujours combattu ces forces obscures", ajoute-t-elle.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Brexiters Voyez les images