NOUVELLES
17/06/2016 02:35 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

WEC/24 Heures du Mans: en direct des Hunaudières

. Trois acteurs invités

En plus de l'Américain Brad Pitt, qui devait donner le départ, deux autres acteurs sont invités au Mans cette année: le Chinois Jackie Chan, spécialiste des films de karaté, venu encourager ses compatriotes David Cheng et Ho-Pin Tung associés dans une Alpine de la catégorie LMP2 avec le Français Nelson Panciatici; l'Anglais Jason Statham, rendu célèbre par la série des films-culte "Le Transporteur" et invité par Audi.

. Alex Wurz, Grand Marshall 20 ans après...

Le pilote autrichien, deux fois victorieux aux 24 Heures, en 1996 dans une Porsche puis en 2009 dans une Peugeot, aura le redoutable honneur de rouler juste devant le peloton des 60 voitures pendant le tour de formation, afin qu'il passe sous la passerelle à 15h00 (13h00 GMT) précises samedi. "La retraite, je ne sais pas ce que c'est", sourit le pilote de réserve Toyota et président de l'Association des pilotes de F1 (GPDA). "Avant, au Mans, j'étais stressé, car je ne savais pas quels pneus choisir, maintenant je suis plus relax car je dois juste décider le matin si je mets un imperméable...", plaisante Wurz. Il succède comme "Grand Commissaire" à Henri Pescarolo, Tom Kristensen et Allan McNish, 16 victoires à eux trois.

. Jacques Nicolet, prix "Spirit of Le Mans"

L'homme d'affaires Jacques Nicolet, gentleman-driver (8 participations aux 24 Heures) devenu constructeur de protos d'endurance sous les marques Ligier et Morgan, a reçu le Prix "Spirit of Le Mans" qu'il a comparé à une Légion d'Honneur. A 60 ans, après avoir fait fortune dans l'immobilier, il est désormais à la tête de 400 personnes dans le secteur automobile et exporte ses protos dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis où Ligier a réussi un joli doublé en début d'année, à Sebring et Daytona. Il n'a pas perdu la main puisqu'il participera samedi matin à la course "Road to Le Mans" et partagera un proto LMP3 de son écurie Oak Racing avec son fils Pierre.

. LMP2: moteur unique Gibson en 2017

Pour continuer à réduire les coûts et égaliser les chances dans la catégorie LMP2, celle des petits prototypes engagés par des écuries privées, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) avait déjà décidé de limiter à quatre, à partir de 2017, le nombre de fournisseurs de châssis (Ligier, Oreca, Riley, Dallara). Il a aussi annoncé jeudi le nom du motoriste unique pour le LMP2: les Anglais de Gibson fourniront des V8 atmosphériques, de 4,2 litres de cylindrée, développant 600 CV au lieu de 500 CV pour les moteurs Nissan actuels.

. LMP1: aileron arrière ajustable en 2018

Pour réduire les écarts de performance croissants entre les protos hybrides, en LMP1, et les autres protos de la catégorie-reine engagés par des écuries privées, trois mesures ont été décidées par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO): remonter le patin avant des voitures d'usine et réduire la hauteur de l'aileron arrière, dès 2017, tout en élargissant les dimensions des protos non-hybrides et en supprimant leur quota de moteurs, et cela dès 2017. Une autre mesure pleine de bon sens entrera en vigueur en 2018, le recours à l'aileron arrière ajustable (DRS), déjà vu en F1 pour favoriser les dépassements, ce qui permettra facilement aux pilotes privés de gagner de précieux km/h en ligne droite... sans perdre de l'appui aérodynamique en courbes.

dlo/chc