NOUVELLES
17/06/2016 06:29 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Transport: Bruxelles prête à investir 6,7 milliards d'euros dans de nouveaux projets

La Commission européenne a dévoilé vendredi une liste de 195 projets dans les infrastructures de transport de l'UE, qu'elle a accepté de co-financer à hauteur de 6,7 milliards d'euros.

"Cet investissement devrait permettre de mobiliser un cofinancement supplémentaire, public et privé, pour atteindre un montant total de 9,6 milliards d'euros", a indiqué l'exécutif européen, qui veut notamment contribuer à la "numérisation et à la décarbonation" du secteur.

"Les Etats membres admissibles au bénéfice du Fonds de cohésion ont reçu près de 85% du financement, ce qui permettra de gommer en partie les disparités en matière d'infrastructures dans l'Union", a précisé la Commission dans un communiqué.

Les pays en question sont la Bulgarie, la Croatie, Chypre, la République tchèque, l'Estonie, la Grèce, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie.

La décision de financement doit désormais être formellement adoptée par la Commission à la fin du mois de juillet 2016.

Les projets sélectionnés (195 sur 406 candidats pour ce deuxième appel à projets) sont cofinancés à des taux pouvant aller de 20% à 85%.

Parmi les projets choisis, l'exécutif européen a cité "la rénovation du tronçon ferroviaire Brasov-Sighisoara en Roumanie", "la liaison ferroviaire Aveiro-Vilar Formoso au Portugal" ou encore "la modernisation de la ligne de chemin de fer E30 (tronçon Zabrze-Katowice-Cracovie) en Pologne".

La Commission avait déjà annoncé il y a un an un financement de 13,1 milliards pour 276 autres projets.

"Il y aura un troisième appel à projet cette année", a indiqué vendredi la commissaire européenne chargée des Transports, Violeta Bulc, lors d'une conférence de presse.

cds/mla/cr