NOUVELLES
17/06/2016 10:42 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Syrie: neuf civils tués par des bombardements du régime à Alep (OSDH)

Neuf civils ont été tués vendredi à Alep par des bombardements du régime syrien, au lendemain de l'annonce par Moscou d'une trêve de 48 heures dans cette ville divisée du nord, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Huit civils, dont un enfant au moins, ont été tués par des barils d'explosifs du régime" lancés sur deux des quartiers est d'Alep tenus par les rebelles, a indiqué le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. Un "neuvième a été tué par un tir au mortier sur la route du Castello", seul axe de ravitaillement pour les secteurs rebelles.

Les insurgés ont riposté par des tirs de roquettes sur les quartiers gouvernementaux, selon l'OSDH.

Après une journée relativement calme, les bombardements ont débuté à la tombée de la nuit, visant des quartiers résidentiels, selon un correspondant de l'AFP présent dans le secteur est.

La Russie, alliée politique et militaire du régime de Bachar al-Assad, a annoncé l'entrée en vigueur d'une trêve de 48 heures à partir de jeudi "à 00H01 (21H00 GMT mercredi)", afin de "réduire le niveau de violence" dans cette ville meurtrie et divisée entre secteurs rebelles et gouvernementaux.

Jeudi, quelques heures seulement après l'entrée en vigueur de la trêve, au moins quatre civils avaient été tués par l'aviation du régime, selon l'OSDH.

rh/mer/iw