NOUVELLES
17/06/2016 08:21 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Suède: un jihadiste présumé bosnien débouté de sa demande d'asile et expulsé

Un Bosnien membre présumé du groupe Etat islamique (EI) qui avait demandé l'asile à son arrivée en Suède a été débouté et va être expulsé, a annoncé vendredi l'Office suédois des migrations.

L'Office des migrations a indiqué avoir décidé tard jeudi soir de débouter le requérant "devant l'absence de motif ouvrant droit à l'asile". Les dossiers de ressortissants de Bosnie-Herzégovine, pays candidat à l'adhésion à l'Union européenne, sont presque systématiquement rejetés par la Suède.

"La décision est immédiatement exécutoire et la police est chargée de la faire appliquer", a ajouté l'office.

L'homme devait être reconduit sous escorte policière dans les meilleurs délais à bord d'un avion à destination de Sarajevo où des policiers l'attendront, selon le quotidien Sydsvenskan.

Cet homme de 46 ans, décrit par la presse suédoise comme un "jihadiste de l'État islamique", avait débarqué lundi à l'aéroport de Malmö (sud) avec ses quatre enfants en provenance de Tuzla.

En vérifiant son identité, des fonctionnaires de la police aux frontières avaient découvert qu'il figurait, à la demande de la France, sur le fichier du système d'information Schengen (SIS) parmi les individus jugés "dangereux".

L'homme a alors demandé l'asile et a été automatiquement confié à l'Office des migrations, conformément à la Convention de Genève, suscitant l'indignation des policiers.

Il avait été arrêté en février dernier en Turquie, soupçonné d'avoir combattu avec les jihadistes de l'Etat islamique et expulsé vers la Bosnie, son pays d'origine.

gab/jl