NOUVELLES
17/06/2016 13:46 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Soudan: le président décrète un cessez-le-feu dans deux Etats du sud

Le président soudanais Omar el-Béchir a décrété un cessez-le-feu de quatre mois à partir de samedi dans deux Etats du sud du pays, le Nil Bleu et le Kordofan du Sud, où de récents affrontements ont fait plusieurs victimes, a annoncé l'armée vendredi.

Les forces d'Omar el-Béchir combattent celles du Mouvement de libération du Soudan (SPLM-N) dans ces deux Etats depuis 2011, sans qu'aucune n'ait jusqu'ici réussi à avoir le dessus.

"Ce geste de la part du gouvernement est destiné à montrer aux groupes rebelles que nous leur donnons une chance de rejoindre le processus de paix en rendant les armes", a indiqué un porte-parole de l'armée.

Khartoum limite les accès pour les journalistes à ces régions touchées par les conflits et rend donc difficile la vérification des différentes versions, souvent contradictoires, de l'armée et du SPLM-N.

Fin 2015, Omar el-Béchir avait déjà annoncé un cessez-le-feu dans ces deux Etats, mais sa levée récente a vu la reprise des combats.

Le cessez-le-feu décrété vendredi ne s'appliquera pas au Darfour, à l'ouest, où se déroule une insurrection séparatiste depuis 2003.

Une contre-offensive lancée par le président avait tué au moins 300.000 personnes et contraint 2,5 millions d'autres à fuir. Depuis, il est réclamé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre.

ab-jds/har/jl/fjb