NOUVELLES
17/06/2016 10:40 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Simon Yates: suspension de quatre mois et pas de Tour de France

Le Britannique Simon Yates a écopé d'une suspension de quatre mois pour "violation non-intentionnelle" du règlement antidopage, ce qui lui interdit de prendre part au prochain Tour de France (2 au 24 juillet), a-t-on appris vendredi de source officielle.

Simon Yates a été contrôlé le 12 mars, à l'occasion de la 6e étape de Paris-Nice, à la terbutaline, une substance utilisée pour traiter l'asthme.

Sa formation australienne Orica avait expliqué le résultat positif par une erreur humaine, commise par son médecin.

"L'équipe a pris l'entière responsabilité de ce qui est arrivé et nous attendons avec impatience de voir Simon en course", a assuré vendredi Orica en ajoutant que le Britannique effectuera son retour à la compétition au Tour de Pologne (12 au 18 juillet).

"Conformément au Code mondial antidopage et au règlement antidopage de l'UCI, le début de la sanction commence à la date de la collecte de l'échantillon et est effective jusqu'au 11 juillet 2016", a précisé l'Union cycliste internationale (UCI).

Simon Yates, l'un des espoirs du cyclisme britannique, avait pris la 7e place de l'étape de Paris-Nice et la 7e place, le lendemain, du classement final de la course.

"La substance a été donnée sous la forme d'un inhalateur pour traiter l'asthme. Cela a été noté sur le formulaire du contrôle signé au moment du test", avait expliqué Orica lors de la publication du cas fin avril.

"Mais le médecin de l'équipe a commis une erreur administrative en omettant de demander l'AUT (autorisation à usage thérapeutique) requise pour ce traitement. C'est ce qui explique le signalement d'un résultat anormal", a conclu Orica.

Agé de 23 ans, Simon Yates n'a plus couru depuis le 8 avril, jour de son abandon au Tour du Pays basque.

jm/sk