NOUVELLES
17/06/2016 09:21 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Orlando: Joe Biden veut interdire la vente de fusils d'assaut aux civils

ORLANDO, Fla. — Le vice-président américain Joe Biden a demandé vendredi que soient interdites les ventes de fusils d'assaut et de chargeurs à grande capacité à des civils.

Il a lancé cet appel dans la foulée du massacre qui a fait au moins 49 morts à Orlando, le week-end dernier.

M. Biden répondait à une pétition lancée en ligne pour faire interdire les fusils d'assaut AR-15. Cette pétition a été créée quelques heures seulement après la tragédie et a mérité une réaction de la Maison-Blanche après avoir recueilli plus de 100 000 signatures.

Plus de 185 000 personnes l'avaient signée vendredi.

M. Biden a aussi demandé au Congrès de renouveler un interdit sur les fusils d'assaut qui est expiré, d'élargir la vérification des antécédents des acheteurs et d'interdire aux individus soupçonnés de terrorisme de se procurer des armes. Ces mesures feront l'objet d'un vote au Sénat lundi.

Le tireur, Omar Mateen, a utilisé un fusil d'assaut Sig Sauer MCX, une arme similaire au fusil AR-15.

Six des 23 personnes qui demeurent hospitalisées depuis cet attentat sont dans un état critique.

Le propriétaire d'une boutique d'armes à feu à Jensen Beach — à quelques kilomètres de Fort Pierce, où résidait Mateen — a déclaré aux journalistes que l'homme s'est présenté à son établissement environ cinq semaines avant l'attaque pour acheter un gilet pare-balles et environ 1000 balles. Mateen est reparti les mains vides et un employé a signalé l'incident au FBI, mais personne ne savait de qui il s'agissait jusqu'à ce que Mateen passe aux actes.