NOUVELLES
17/06/2016 09:00 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Nigeria: 19 rebelles arrêtés dans le delta du Niger (armée)

L'armée nigériane a annoncé vendredi avoir arrêté 19 rebelles présumés dans le delta du Niger, dans le sud du Nigeria, où une série d'attaques contre les infrastructures pétrolières a fait chuter la production d'or noir du premier producteur africain.

Les soldats ont pu empêcher l'explosion d'un oléoduc opéré par la filiale italienne du groupe italien Eni et ils ont arrêté des hommes suspectés d'avoir saboté des installations et volé du pétrole, dit l'armée dans un communiqué.

Trois cerveaux de "plusieurs explosions d'oléoducs" font partie des suspects arrêtés lors de ces opérations conduites dans les Etats de Bayelsa et de Delta, d'où provient une grande partie de la production pétrolière du Nigeria, ajoute le document.

"Un des suspects arrêtés, John Oboka --alias Jamaica-- a avoué faire partie d'un groupe qui a fait exploser l'oléoduc de la compagnie pétrolière nationale (NNPC) à Escravos", assure le texte.

On ignore pour l'instant si parmi les personnes interpellées figurent des Vengeurs du delta du Niger (NDA), un groupe rebelle qui a revendiqué une série d'attaques contre des infrastructures pétrolières depuis février.

La recrudescence des attaques contre les installations pétrolières a fait chuter la production de brut à 1,6 million de barils par jour, bien en deçà des 2,2 millions prévus dans le budget 2016, déjà amputé par la chute mondiale des cours.

Les autorités d'Abuja ont proposé des pourparlers avec les "Vengeurs", mais le groupe nie avoir rencontré des représentants du gouvernement pour l'instant.

"Il n'y a pas de solution idéale pour le gouvernement fédéral, juste des choix qui sont de plus en plus difficiles à faire", a estimé Dirk Steffen, spécialiste des questions de sécurité maritime pour l'entreprise Risk Intelligence, basée au Danemark.

Les opérations militaires "risquent de braquer la population du delta du Niger", a-t-il poursuivi. "Cela pourrait encourager d'autres groupes armés à combattre aux côtés des +Vengeurs+ en signe de solidarité".

str-sf/phz/cdc/dom