NOUVELLES
17/06/2016 04:16 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Les forces spéciales irakiennes rejoignent le coeur de Falloujah

BAGDAD — Les forces spéciales irakiennes ont rejoint vendredi le coeur de la ville de Falloujah.

Elles se sont notamment emparées, après des combats féroces, d'un complexe gouvernemental et d'un quartier qui servaient de base aux djihadistes du groupe armé État islamique.

Le commandant Haidar al-Obeidi a affirmé à l'Associated Press que ses hommes assiègent maintenant l'hôpital central voisin, sous le feu nourri des tireurs embusqués du groupe islamiste.

Des organisations caritatives calculent que 50 000 civils sont prisonniers à Falloujah. Entre 30 000 et 40 000 personnes auraient réussi à s'enfuir, selon les Nations unies, le Conseil norvégien des réfugiés et Médecins sans frontières.

Les forces irakiennes ont lancé en mai une offensive féroce pour arracher Falloujah au groupe armé qui s'en est emparé il y a deux ans. Falloujah est la dernière ville d'importance que contrôlent les djihadistes dans l'ouest de l'Irak.

M. al-Obeidi a laissé entendre que les djihadistes ont pris la fuite quand les forces irakiennes sont entrées dans le quartier d'al-Nazzal, où elles ont trouvé des dépôts d'armes et des centres de commandement.

L'armée irakienne aurait rejoint le coeur de la ville vers 6 h, heure locale, vendredi matin, notamment grâce aux frappes aériennes de la coalition américaine. Elle s'affaire maintenant à désamorcer les mines artisanales installées par les djihadistes autour du complexe gouvernemental et le long d'une autoroute à l'ouest de la ville.