NOUVELLES
17/06/2016 03:54 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Le Vatican appelle les musulmans à une solidarité universelle

Le Vatican a exhorté vendredi les musulmans à dépasser toute limite ethnique ou religieuse dans leurs actions de solidarité envers les victimes des conflits et de la pauvreté, dans un message à l'occasion du ramadan.

Les textes sacrés de l'islam et du christianisme mettent l'accent sur la miséricorde envers les personnes éprouvées qui cherchent à "soigner leurs blessures", a rappelé ce message signé de Mgr Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Dans l'islam, Dieu est "Celui qui pardonne (al-Ghafir), Celui qui pardonne beaucoup (al-Ghafour"), a insisté ce cardinal français dans ce message adressé aux musulmans du monde entier dans la perspective de la fête de l'Aïd el-Fitr, qui conclura le ramadan, mois de piété et de générosité, début juillet.

"Il est vrai que les situations sont souvent très complexes et que leur solution dépasse nos capacités", a observé le "ministre" du pape François pour la promotion du dialogue interreligieux, en évoquant les victimes des conflits, de la violence, du trafic d'êtres humains, des catastrophes naturelles et du chômage.

"Il devient vital par conséquent que tous oeuvrent ensemble pour venir au secours de ceux qui sont dans le besoin, indépendamment de leur appartenance ethnique et religieuse", a-t-il insisté, en se réjouissant des situations où "musulmans et chrétiens travaillent main dans la main".

Le pape et le Saint-Siège insistent régulièrement pour que l'assistance fournie aux victimes des conflits ou aux réfugiés soit accordée à tous, sans tenir compte de l'appartenance religieuse ou ethnique.

jlv/fcc/at