NOUVELLES
17/06/2016 07:04 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Le numéro deux du Saint-Siège veut attirer "de nouveau" l'attention sur le conflit en Ukraine

Le cardinal Pietro Parolin, numéro deux du Saint-Siège, a déclaré vouloir attirer "de nouveau" l'attention de l'Europe sur le conflit dans l'est de l'Ukraine, lors d'une visite dans ce pays en proie à un conflit armé avec des rebelles prorusses.

"Cette visite a pour but d'attirer de nouveau l'attention de l'Europe sur la situation en Ukraine. Afin que tous se sentent intéressés et très concernés par cette situation et par ses conséquences", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Kiev.

Le secrétaire d'Etat du Vatican avait rencontré peu avant le président ukrainien Petro Porochenko.

"Je suis venu ici pour montrer et manifester l'intérêt du pape François envers ceux qui souffrent dans l'est du pays. Ils souffrent à cause de la guerre", a-t-il ajouté.

Le cardinal est arrivé le 15 juin en Ukraine. Il s'est notamment rendu à Zaporijia, dans le sud-est du pays, près de la zone disputée entre les rebelles prorusses et l'armée ukrainienne.

"J'ai rencontré des déplacés à Zaporijia. J'ai été très touché par les témoignages", a-t-il affirmé.

Le Saint-Siège plaide pour le respect des accords de paix de Minsk signés en février 2015.

Le conflit opposant l'armée ukrainienne aux séparatistes dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 9.300 morts en un peu plus de deux ans et plus de 1,5 million de déplacés. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles, ce que Moscou dément.

Malgré l'instauration de plusieurs trêves, des affrontements meurtriers ont régulièrement lieu le long de la ligne de front. Et les négociations de paix entre Kiev et les séparatistes sont au point mort depuis plusieurs mois.

dg-lap/tbm