NOUVELLES
17/06/2016 09:34 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

L'étape à Van Gerderen, le jaune à Barguil

L'Américain Tejay Van Garderen (BMC) a remporté, vendredi, la septième étape du Tour de Suisse, courue entre Arbon et Sölden, pendant que le Français Warren Barguil (Giant) en a profité pour endosser le maillot jaune du meneur.

Dauphin au général avant ce troisième et dernier parcours en montagne, le plus long (224,3 km) du 80e Tour de Suisse, qui culminait au sommet du glacier de Rettenbach, Barguil a ravi le maillot jaune au Néerlandais Wilko Kelderman (Lotto-NL), 13e à 2 min 7 s du vainqueur du jour.

Barguil est le deuxième Français à porter le maillot de meneur, après Pierre Latour, maillot jaune durant une journée et qui a jeté l'éponge vendredi en raison de symptômes s'apparentant à une bronchite.

Un peloton réduit à une quinzaine d'hommes a attaqué l'ascension finale, sous la neige, à plus de 8 minutes de Matthias Brandle, rescapé de l'échappée du jour. Mais bien vite, l'Autrichien d'IAM, qui aurait voulu s'imposer dans son pays, a cédé du terrain et les hommes de tête l'ont repris à 5 km du sommet.

Une dizaine de coureurs pouvaient alors prétendre à la victoire, dont Barguil, mais aussi Geraint Thomas, Andrew Talansky, Van Garderen, Rui Costa, triple vainqueur du Tour de Suisse, et Simon Spilak, lauréat l'an passé. Le maillot jaune Kelderman était lui irrémédiablement lâché.

Van Garderen a été le premier à porter une attaque. Barguil a répliqué peu après, suivi par le Colombien Lopez Moreno.

Sur la ligne, l'Américain a terminé avec 16 secondes d'avance sur les deux hommes. Thomas perdait lui plus d'une minute, un recul important à la veille d'un contre-la-montre individuel vallonné de 16,8 km à Davos qui pourrait bien désigner le vainqueur de l'épreuve, avant une 9e et dernière étape sans difficulté dimanche, de nouveau à Davos.