NOUVELLES
17/06/2016 09:25 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

L'Azerbaïdjan annonce des exercices militaires d'ampleur près du Nagorny-Karabakh

L'Azerbaïdjan va mener des exercices militaires d'ampleur près de la région contestée du Nagorny-Karabakh, a annoncé vendredi son ministère de la Défense, deux mois après de violents combats avec les séparatistes qui ont fait au moins 110 morts.

Les opérations doivent avoir lieu du 19 au 24 juin près de la ligne de front, au Nakhitchevan, à la frontière avec l'Iran, et au bord de la mer Caspienne, a précisé le ministère dans un communiqué.

Elles impliqueront "près de 25.000 hommes, plus de 300 tanks et blindés, plus de 100 lance-roquettes multiples, jusqu'à 40 avions militaires et plus de 30 systèmes antiaériens, des navires et des forces spéciales".

Le conflit au Karabakh, vieux d'un quart de siècle, a été marqué par une nouvelle série de violences en avril. Au moins 110 personnes, des civils et des militaires des deux camps, ont été tuées dans ces affrontements.

Un cessez-le-feu avait été signé à Moscou entre les belligérants après quelques jours d'affrontements mais des combats sporadiques continuent d'éclater le long de la ligne de démarcation.

Il s'agissait des pires violences depuis un cessez-le-feu conclu en 1994, après une guerre ayant fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés, principalement des Azerbaïdjanais.

Aucun traité de paix n'a été signé entre Bakou et Erevan concernant le Nagorny-Karabakh, région peuplée majoritairement d'Arméniens mais reconnue comme faisant partie de l'Azerbaïdjan par la communauté internationale.

eg-im/pop/kat/lpt