NOUVELLES
17/06/2016 15:28 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Juges: le gouvernement fédéral a annoncé des nominations pour pourvoir 15 postes

OTTAWA — La ministre de la Justice du Canada, Jody Wilson-Raybould, a annoncé la nomination d'une série de nouveaux juges dans la foulée de critiques grandissantes au sujet de postes vacants qui entraînent une accumulation de causes et des reports multiples.

La ministre a promu un juge à la Cour d'appel fédérale et a comblé bon nombre de postes vacants au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta.

Plusieurs juges, avocats et politiciens avaient fait part de leurs inquiétudes ces dernières semaines quant aux nombreux postes à pourvoir, ainsi qu'au processus lent de remplacement de ceux-ci.

En date du 1er juin, 49 postes parmi ceux déterminés par le gouvernement fédéral étaient vacants, dont plusieurs depuis plus d'un an.

Le Québécois Éric Downs, qui travaillait à la Cour du Québec à Montréal, sera désormais juge à la Cour supérieure du Québec dans le même district.

Judith M. Woods, qui était juge à la Cour canadienne de l'impôt, a été choisie pour remplacer C. Michael Ryer à la Cour d'appel fédérale.

Plus de 1100 employés judiciaires fédéraux sont admissibles à la retraite, mais ont plutôt décidé de travailler à temps partiel.