NOUVELLES
17/06/2016 09:42 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016: une semaine de records à la télévision

La première semaine de l'Euro 2016 de football a offert une belle moisson d'audiences à TF1 et M6 qui, en diffusant les matches en clair, ont dépassé les scores de l'Euro-2012, selon les chiffres de Médiamétrie.

Le match d'ouverture France-Roumanie a fait mieux que le match le plus regardé de l'Euro-2012, avec une moyenne de 14,4 millions de téléspectateurs et 55% de parts d'audience. Il y a quatre ans, 12,9 millions de téléspectateurs avaient regardé la finale Espagne-Italie, après l'échec des Français en quart de finale.

Le match France-Roumanie a aussi été très commenté sur Twitter, avec 1,4 million de tweets échangés juste avant et pendant le match.

Toutes les rencontres diffusées à 21 heures ont écrasé la concurrence, plaçant aussi M6 en tête lundi et jeudi, avec les matches Belgique-Italie et Allemagne-Pologne. La chaîne du groupe RTL diffusera dimanche le dernier match des Bleus, déjà qualifiés.

Sur les autres chaînes, les programmes ont souffert cette semaine de la concurrence du ballon rond, comme la série judiciaire de TF1 "Alice Nevers" jeudi, juste au-dessus de cinq millions de téléspectateurs, et France 2 et France 3 en-dessous des deux millions.

Les bonnes audiences des matches des Bleus ont profité, au contraire, aux JT qui les précédaient, avec un record de saison pour le 20H de TF1 mercredi avant France-Albanie (6,4 millions, 28% de part d'audience).

Les débats d'après-match ont également réussi à retenir les fans de foot, à l'image du "Mag de l'Euro" de TF1, animé par Denis Brogniart, qui a attiré 5,4 millions de téléspectateurs (34 % de PdA), contre moins de deux millions à la même heure mercredi dernier pour une série américaine.

Profitant de l'Euro, le groupe TF1 donne aussi un coup de pouce à TMC, son fleuron sur la TNT, qui diffusera lundi le choc du groupe B Slovaquie/Angleterre.

Le groupe BeIn, qui a acheté l'intégralité des droits et retransmet l'intégralité de la compétition en crypté sur sa chaîne BeIN Sports 1, n'a pas souhaité communiquer vendredi sur ses résultats pour cette première semaine.

tsz/dt/agu