NOUVELLES
17/06/2016 01:02 EDT | Actualisé 17/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Six hooligans russes interpellés en Allemagne après des agressions

Six hooligans russes, de retour de Marseille (sud de la France) avec en poche des billets de l'Euro-2016 de football, ont été arrêtés après avoir agressé des touristes espagnols et blessé l'un d'entre eux à Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne, a annoncé la police vendredi.

Les policiers ont retrouvé dans les effets personnels de ces hommes, âgés de 26 à 30 ans, des billets pour le match de la Russie contre l'Angleterre, samedi dernier à Marseille, émaillé de violences entre supporters, et pour celui contre la Slovaquie, mercredi à Lille. Ils ont également découvert du matériel permettant de se déguiser "typique des hooligans" et des protège-dents.

La police allemande va prendre contact dans la journée avec les autorités françaises pour tenter de déterminer si ces six Russes ont participé aux heurts à Marseille.

Jeudi à Marseille, trois supporters russes ont été condamnés à des peines d'un à deux ans de prison ferme pour ces violences qui ont fait au total 35 blessés, en majorité britanniques. Vingt autres, dont le sulfureux responsable ultranationaliste Alexandre Chpryguine, vont être expulsés du territoire français.

Les six Russes arrêtés à Cologne, présentés comme alcoolisés, s'en sont pris "de manière extrêmement agressive et brutale" à trois Espagnols, deux touristes et leur accompagnatrice, selon un communiqué de la police.

Les Russes ont "frappé et donné des coups de pied" aux Espagnols dont l'un a été blessé au nez, selon un porte-parole de la police de Cologne cité par l'agence DPA.

Les touristes espagnols avaient auparavant distribué des autocollants sur le parvis de la cathédrale de Cologne, a indiqué la police sans donner davantage de précisions sur la cause des agressions.

La police avait dans un premier temps annoncé l'interpellation de cinq Russes, précisant qu'un autre avait réussi à lui échapper.

Mais ce sixième homme, âgé de 30 ans, a finalement été arrêté plus tard à l'aéroport de Cologne-Bonn où il s'apprêtait à prendre un vol pour Ibiza (Espagne). Les cinq autres devaient aussi prendre un vol depuis cet aéroport ce vendredi.

Selon leur itinéraire reconstitué par la police, les hooligans ont pris un vol Moscou-Marseille le 10 juin, la veille du match Angleterre-Russie, puis le 16 juin, au lendemain de Russie-Slovaquie, ont pris le train de Bruxelles à Cologne.

yap/alf/gf/agu