NOUVELLES
17/06/2016 06:43 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016/Portugal - Santos: Ronaldo est le meilleur, "que dire de plus?"

"Il est le meilleur joueur du monde, que vous dire de plus?", s'est agacé le sélectionneur du Portugal Fernando Santos vendredi en réponse à nouvelle question sur sa superstar Cristiano Ronaldo, sans réussite lors du premier match face à l'Islande (1-1).

Le Portugal affronte l'Autriche samedi (19H00 GMT) au Parc des Princes de Paris pour la deuxième journée du groupe D. La Hongrie, qui affronte l'Islande le même jour (16H00 GMT) à Marseille, est le leader surprise de ce groupe après sa victoire 2-0 face à l'Autriche lors de son premier match.

Q: Pensez-vous que le fait que l'Autriche soit elle aussi sous pression après sa défaite va vous rendre la tâche plus difficile demain samedi?

R: "On a toujours été sous pression depuis notre arrivée ici, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une petite pression, c'est une pression maximale. L'Autriche a ses qualités, elle aime attaquer et veut avoir le ballon, le faire circuler. Cette équipe voudra dominer le ballon et le match, et le Portugal voudra en faire de même. Cela ne va pas forcément changer notre manière de jouer mais après le premier match, il y a un tout petit peu plus de pression. Mais même si on avait empoché les trois points au premier match, on aurait voulu gagner les suivants. J'ai confiance en mes joueurs, je sais qu'ils sont motivés et qu'ils ont envie de gagner. Je sais ce qu'ils sont capables de faire sur le terrain, on respecte les autres équipes mais on n'a pas peur d'elles."

Q: Qu'avez-vous dit à vos joueurs après le premier match?

R: "Je les ai félicités parce qu'il y a eu de beaux moments dans le jeu. Ce n'est pas parce que mes joueurs n'ont pas essayé de gagner qu'on a fait match nul, ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Après, les 10 joueurs islandais étaient derrière le ballon, nous avons essayé de les presser mais ils étaient trop nombreux. Je pense que demain (samedi) l'Autriche ne va pas défendre avec ses dix joueurs, ils vont aller en attaque. Je pense qu'ils voudront prendre des risques, mais les deux équipes voudront en prendre."

Q: Vous dites que ce sera un match différent, allez-vous adapter votre équipe en conséquence?

R: "Il n'y aura pas de révolution dans le onze de départ. Il y aura quelques changements mais pas de grand changement. Ce sera un match différent, face à un adversaire différent et si on regarde ce qui se passe depuis le début de la compétition, toutes les équipes changent d'un match sur l'autre pour être plus fraîches."

Q: Il y a eu beaucoup de critiques après les déclarations de Cristiano Ronaldo sur la "petite mentalité" islandaise. Comprenez-vous ces critiques?

R: "Quand les gens parlent de fair-play, parfois, ça me fait rire. (...) Les Islandais parlaient avant le match, ils ont continué à provoquer Pepe pendant le match. Nous sommes des êtres humains et parfois, les gens réagissent avec leurs émotions quand ils sont provoqués. (...) Le fair-play, on devrait toujours l'avoir, ça a toujours été le cas pour mon équipe, et avant le match face à l'Islande, je n'ai fait aucun commentaire concernant les provocations islandaises. Mais comment voulez-vous respecter le fair-play si l'adversaire ne le fait pas?"

Q: Que pouvez-vous nous dire à propos de l'importance de Cristiano Ronaldo dans votre équipe?

R: "Il est le meilleur joueur du monde, que vous dire de plus? A votre avis, quelle est son importance? Je respecte les questions que vous me posez, mais... c'est le meilleur du monde, voilà son importance."

Propos recueillis en conférence de presse.

cda/ah