NOUVELLES
17/06/2016 04:15 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016/France - Matuidi: quand "marathon man" court dans le vide...

Il a beau être le "marathon man" de l'équipe de France, quand Blaise Matuidi court dans le vide il ne pèse pas dans l'entre-jeu des Bleus, ce qui est le cas depuis le début de l'Euro-2016 et pose question pour la suite.

Matuidi est depuis quatre ans un cadre de l'équipe de France, un fidèle parmi les fidèles de Didier Deschamps. Sa générosité dans l'effort, son exemplarité dans l'attitude collent impeccablement à son rôle de besogneux sur le terrain où le dépassement de soi lui a très souvent permis d'être performant, parfois au delà des espérances.

Car le milieu de terrain aux 46 sélections a non seulement su s'imposer comme un patron du milieu de terrain, mais il a aussi souvent fait preuve d'audace et de réussite dans ses initiatives offensives, au point d'avoir déjà inscrit huit buts. Un total d'autant plus honorable qu'il n'a pas la facilité technique d'un Paul Pogba par exemple.

Cependant, Matuidi, qui dispute à 29 ans son deuxième tournoi majeur (présent à l'Euro-2012, il n'avait pas joué, blessé à une cuisse) après le Mondial-2014 où il avait été indispensable au bon équilibre de l'équipe, n'est que l'ombre de lui même dans cet Euro. Et son coeur "gros comme ça", ses trois poumons, ne masquent plus ses carences techniques.

Au lendemain du match d'ouverture où, comme la grande majorité de ses partenaires, il a eu du mal à surmonter l'émotion particulière d'un tel rendez-vous à domicile et souffert tout du long face aux coriaces Roumains, qui n'ont craqué que sur le but venu d'ailleurs de Dimitri Payet (2-1), il concédait lui-même son insatisfaction après sa prestation.

- "Je suis déçu" -

"Je suis déçu par ma performance personnelle, avouait-il en conférence de presse. J'aurais pu mieux faire, être plus influent dans le jeu, toucher plus de ballons. Il y a beaucoup de choses à revoir, mais j'y travaille mentalement et sur le terrain."

Cinq jours plus tard, face à l'Albanie (2-0) mercredi, l'infatigable relayeur a été encore plus à la peine dans une première période où le non sens dans le jeu des Français a atteint son paroxysme dans ce 4-2-3-1 tenté et raté par le sélectionneur. Placé à côté de l'épatant N'Golo Kanté, plus habitué à ce système à Leicester et manifestement à l'aise en toutes circonstances, Matuidi s'est démené dans le travail de récupération, mais il était le plus souvent perdu.

En seconde période, le retour au 4-3-3 qu'il affectionne tant au quotidien avec le Paris SG, l'a remis un peu à l'endroit et permis de davantage se projeter vers l'avant. Mais en dépit d'une volonté de bien faire et de tout donner, il n'a jamais vraiment su élever son niveau.

Tant est si bien que si les observateurs s'interrogent sur sa forme et sa capacité à vite redevenir cet empêcheur de tourner en rond dans l'entre-jeu français, Matuidi est devenu subitement l'objet de petites moqueries sur les réseaux sociaux, pourtant habituellement bienveillants à son endroit.

- Intouchable ? -

Rien de bien méchant sur le fond, mais les images détournées du joueur dans une posture déséquilibrée, qui le montrent sur un vélo drapé comme "E.T.", l'extra-terrestre imaginé par Steven Spielberg, ou poussé sur un fauteuil roulant par Omar Sy comme dans le film "Intouchables", illustrent de façon humoristique ses difficultés actuelles.

Intouchable, pourtant, Blaise Matuidi l'est réellement aux yeux de Deschamps. Mais le restera-t-il, alors que le sélectionneur ne peut fermer les yeux face au gros trou d'air dans lequel se trouve son relayeur ?

De la même façon qu'il n'a accordé aucun passe-droit à ses deux jeunes stars Paul Pogba et Antoine Griezmann, en les faisant débuter sur le banc des remplaçants face à l'Albanie après leur piètre performance contre les Roumains, aura-t-il la tentation d'en faire de même avec Matuidi face à la Suisse dimanche ?

Accorder du repos au Parisien alors que les 8e de finales sont assurés peut être une bonne raison. Permettre à Paul Pogba d'évoluer sur ce côté gauche où il semble plus à l'aise peut en être une autre.

nip/kn/agu