NOUVELLES
17/06/2016 08:45 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016/Belgique-Eire - O'Neill: "nous avons une énergie incroyable"

Le sélectionneur de l'Eire, Martin O'Neill a assuré vendredi que ses joueurs abordaient le match face à la Belgique samedi à Bordeaux "avec une énergie incroyable, motivés par la bonne performance réalisée contre la Suède" (1-1).

Q: Martin, que vous inspire la victoire de l'Italie sur la Suède ce vendredi ?

R: "Nous avons vu la deuxième mi-temps à notre descente d'avion et ce très beau but en fin de match. L'Italie a donc six points. Mais je n'ai pas encore songé aux différentes options qui nous permettraient de passer en 8e. Mais peu importe le résultat de demain (face à la Belgique), je jouerai ensuite pour gagner face à l'Italie".

Q: Vos joueurs sont-ils fatigués après tous les efforts consentis lors du match contre la Suède dimanche ?

R: "Non, mes joueurs vont avoir une énergie incroyable. Le match de dimanche les a boosté et ils ont eu quelques jours pour récupérer. Ce deuxième match va les motiver. Par rapport à dimanche, il y aura au moins un changement puisque Walters est blessé. Mais je ne sais pas s'il y aura d'autres modifications".

Q: Comment allez-vous aborder ce duel face aux Belges, de la même façon que face aux Suédois ?

R: "En terme d'approche, de motivation, ce sera similaire. En terme de stratégie, ce sera un peu différent. Car les jeux de la Belgique et de la Suède sont tout à fait différents. Au niveau individuel, la Belgique, ce sont tous des joueurs de haut niveau. Il faut en tenir compte. J'attends de mes joueurs qu'il jouent avec confiance quand ils seront en possession du ballon. Ils l'avaient très bien fait face à la Suède. J'espère que ce sera pareil demain. Il faudra être prêt mentalement. On ne peut pas se permettre de perdre notre concentration pendant 15 minutes. D'autres équipes peuvent peut-être se le permettre, pas nous. Les joueurs ont toujours été très présents mentalement durant les matches de ces derniers mois. Je ne vois pas de raison qu'on n'en soit pas capable contre la Belgique".

Q: Combien de joueurs belges seraient titulaires dans l'équipe d'Irlande ?

R: "Beaucoup. La quantité exacte ? Pour vous répondre, attendons le match de demain. Ils ont vraiment beaucoup de talent et jouent tous dans des clubs de haut niveau. Ce n'est pas notre cas. Peut-être pensent-ils avoir un avantage sur nous. En tous cas, ça ne m'étonnerait pas du tout qu'ils gagnent le tournoi".

Q: Pensez-vous que la défaite face à l'Italie peut contribuer à diviser les joueurs belges ?

R: "Même s'ils sont voisins, la Belgique, ce n'est pas comme l'équipe des Pays-Bas (où il y a souvent des dissensions entre joueurs, ndlr). Les Belges ont perdu contre l'Italie, qui est une très grande équipe, au terme d'un match très équilibré. Je ne vois pas de raison pour que cela crée des problèmes dans le groupe".

Q: La victoire de l'Irlande du Nord jeudi face à l'Ukraine est-elle de nature à vous motiver ?

R: "C'est un résultat incroyable pour l'Irlande du Nord. Mais moi je coache la République d'Irlande. Égoïstement, je me concentre sur mon équipe".

Q: Il a beaucoup plu sur Bordeaux ces dernières heures. L'état de la pelouse pourrait-il avoir un impact sur le match ?

R: "Oui, si la pelouse n'est pas bonne, cela a toujours un impact. Mais la pelouse de Bordeaux est sans doute ok. Sinon, on ne nous permettrait pas de nous entraîner dessus".

propos recueillis en conférence de presse.

bnl/agu