NOUVELLES
17/06/2016 10:12 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Dopage/Russie - "Le signal le plus clair de l'engagement de l'IAAF envers les valeurs du sport" (AEA)

Le président de l'Association européenne d'athlétisme, Svein Arne Hansen, a estimé vendredi que la prolongation par la Fédération internationale de la suspension de la Fédération russe à six semaines des JO de Rio était "le signal le plus clair de l'engagement de l'IAAF envers les valeurs du sport".

"Notre décision unanime, prise dans un contexte de pression extrême, est le signal le plus clair de l'engagement de l'IAAF envers les valeurs du sport", a réagi celui qui avait participé un peu plus tôt au vote de cette décision, en tant que président de l'AEA et membre du Conseil de l'IAAF.

"Je soutiens pleinement cette décision, en ligne avec celles que m'ont exprimé la majorité des athlètes, les membres de fédérations européennes et du conseil de l'AEA avec lesquels j'ai été en contact ces dernières semaines", a-t-il poursuivi.

"Il serait injuste de ne pas reconnaître les efforts de la Fédération russe et d'autres organisations sportives en Russie pour améliorer leurs pratiques dans la lutte antidopage, a-t-il tempéré. Mais la Task Force (commission de l'IAAF qui supervise les efforts de la Russie dans l'antidopage) n'a laissé aucun doute sur le fait que beaucoup plus pouvait être fait."

"Il serait également injuste de laisser penser que le dopage est un problème concernant la seule Russie ou l'athlétisme", a conclu M. Hansen.

Le Conseil de l'IAAF a voté vendredi à Vienne la prolongation de la suspension de la Fédération russe d'athlétisme pour les compétitions internationales, prononcée en novembre, laissant tout de même la porte ouverte à la présence aux jeux Olympiques de Rio (5-21 août) des athlètes qui prouveront leur bonne foi.

asc-pel/sk