NOUVELLES
17/06/2016 09:56 EDT | Actualisé 18/06/2017 01:12 EDT

Dopage - La suspension de la Russie saluée par les responsables du sport américain

Le Comité olympique américain et la Fédération américaine d'athlétisme ont salué vendredi la décision de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) de maintenir la suspension des compétitions internationales d'athlétisme, dont les JO-2016, de la Russie, accusée de dopage systématique.

"La décision de ce jour est un pas dans la bonne direction", s'est félicité le directeur général du comité olympique américain, Scott Blackmun.

"Cela donne de l'espoir aux athlètes propres: il y a des répercussions non seulement pour les athlètes qui se dopent mais aussi pour les pays qui ne s'engagent pas sérieusement dans la lutte contre le dopage", a-t-il poursuivi.

"Ce message était nécessaire", a conclu M. Blackmun.

De son côté, la Fédération américaine d'athlétisme (USATF) a rappelé que cette décision intervenait "après un processus approfondi et juste".

"C'est la bonne décision au regard des preuves claires et sans équivoque qui ont été présentées au Conseil de l'IAAF", a-t-elle souligné.

"Nous ne croyons pas que tous les athlètes russes trichent, c'est malheureux et regrettable que certains payent pour les erreurs graves de leur Fédération. Le Conseil de l'IAAF a choisi d'agir avec force et unanimité pour aider à reconstruire l'intégrité de notre sport et à redonner confiance à l'opinion publique", a-t-elle conclu.

la Russie est suspendue depuis novembre par l'IAAF, suite à un rapport cinglant d'une commission d'enquête indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui avait dénoncé un système de dopage institutionnalisé en Russie.

L'IAAF a maintenu vendredi à Vienne cette sanction, tout en laissant la porte ouverte à la présence de certains athlètes russes à Rio (5-21 août).

A Londres, lors des jeux Olympiques 2012, la Russie avait remporté 14 médailles, dont six en or, soit le deuxième meilleur bilan dans les épreuves d'athlétisme, derrière les États-Unis (28 médailles, dont neuf en or).

jr/dmk