DIVERTISSEMENT
14/06/2016 05:49 EDT

Retour dans le passé en photos au Musée McCord

Mccord

C’est un été tout en photos que propose le Musée McCord avec deux expositions élaborées à partir de ses archives sur pellicules. Sur l’avenue McGill College, entre le boulevard de Maisonneuve et l’avenue Président-Kennedy, les visiteurs pourront admirer 24 photos de vacances réalisées entre 1905 et 1939. Une fois rendus au musée, ils auront la chance de découvrir 40 photographies de Charles Gurd sur les grandes demeures de Montréal.

Les richissimes familles Forget, Molson, McConnell et bien d’autres ont fait construire dans la métropole de fabuleuses résidences de style edwardien, entre 1910 et 1930. Ces maisons, aussi appelées « mansions » chez les Anglais, témoignent de la bourgeoisie nord-américaine du siècle dernier.

Une culture qui a failli être détruite en partie, comme l’explique M. Gurd. « À l’image de ce qu’avait fait l’urbaniste new-yorkais, Robert Moses, dans les années 60, en proposant de détruire le sud de Manhattan pour reconstruire une partie de la ville, plusieurs grandes maisons montréalaises ont été démolies, vendues ou transformées dans les années 70. Avant que cela ne se produise, de nombreuses personnes ont vu la menace qui planait sur le patrimoine architectural de la ville.

Les organismes Sauvons Montréal (1973) et Héritage Montréal (1975) ont d’ailleurs été créés dans la foulée de la démolition de la maison Van Horne et de l’ensemble d’habitations Prince of Wales Terrace.

En 1974, Gurd, qui était alors journaliste, a documenté l’intérieur de plusieurs maisons situées sur le Chemin Senneville, l’Avenue des Pins Ouest, le chemin du Lac Seigneural, la rue Redpath, l’avenue Rosemount et le Boulevard Gouin Ouest. Des demeures appartenant à des grands hommes de l’époque.

« Ces hommes d’affaires contrôlaient environ 85 % de l’économie du Canada, souligne Charles Gurd. Les circonstances étaient très différentes d’aujourd’hui. C’était avant qu’une grande partie de l’argent se déplace à Toronto, Calgary ou Vancouver. Mais dans le temps, tout était à Montréal. »

Ces maisons de multimillionnaires regorgeaient d’antiquités et d’œuvres d’art de partout dans le monde, comme en font foi les photos prises par le jeune passionné, qui a légué, 40 ans plus tard, 1337 négatifs et 325 tirages à jet d’encre au Musée McCord.

Ses images permettent aux visiteurs de découvrir tout un pan de l’histoire de l’art : planchers et colonnes de marbre, bustes, moulures d’époque, robinetterie d’antan, verres de cristal, portes massives travaillées par un artisan, grands escaliers, armoiries et armure, walk-in d’autrefois, lits jumeaux dans la chambre des maîtres, tableaux, baignoire sur pieds, bibliothèque majestueuse, etc.

En vacances!

Pour la 11 e édition de son exposition extérieure, le Musée McCord replonge les passants dans les souvenirs heureux de leurs vacances d’été. Une façon de mettre en valeur une partie de sa collection de photographies vernaculaires, soit des clichés pris sans prétention artistique et en dehors du domaine des Beaux-Arts.

« La présence des photos vernaculaires sur le marché de l’art est toute récente, précise la commissaire de l’exposition en plein air, Hélène Samson. Pourtant, le Musée McCord les collectionne depuis 1970. Ces clichés nous donnent énormément d’informations sur les us et coutumes de l’époque et sur la créativité des gens. »

Les vacances en Gaspésie, dans les Laurentides, en Estrie, dans Charlevoix ou sur les rives du fleuve Saint-Laurent sont ici représentées de plusieurs façons : pique-niques à Rawdon ou aux Chutes Montmorency, partie de pêche entre père et fils au Lac-Nicolet, sieste sur un bateau au Lac de l’Achigan, camping entre filles aux Éboulements, traversée de la rivière en voiture (!) à L’Isle-Verte, plongeon en deux temps, lecture dans la véranda, marche sur la plage près du Rocher percé, etc.

Bien que la qualité des photos agrandies ne puisse rivaliser avec la technologie d’aujourd’hui, l’arrêt vaut absolument le détour.

L’exposition « Grandes demeures, Montréal, 1974 » sera présentée au Musée McCord du 16 juin au 6 novembre, alors que l’exposition extérieure « En vacances! » sera accessible jusqu’au 16 octobre 2016. Cliquez ici pour plus de détails.

Voir aussi:

Galerie photo Styles de soirée: le Bal Sucré du Musée McCord Voyez les images