NOUVELLES
14/06/2016 13:08 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Oldershaw en famille à Rio, malgré Zika

Mark Oldershaw ne veut pas que le virus Zika l'empêche de vivre les Jeux de Rio. C'est en famille qu'il ira au Brésil pour participer aux épreuves de canoë.  

L'athlète de 33 ans, médaillé de bronze au 1000 m en 2012 (C1), a confirmé la décision qu'ils ont prise, lors d'une conférence téléphonique, mardi. 

Oldershaw a épousé l'ancienne nageuse Annamay Pierse, et ils ont eu une petite fille, Josephine.

« Je suis très content qu'elles soient dans les gradins pour m'encourager, a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique, mardi. Nous sommes tout à fait au courant de ce qui se passe. Nous avons toute l'information nécessaire. »

La présidente du Comité olympique canadien, Tricia Smith, a admis que le COC surveillait le virus Zika de « très près ». 

Certains athlètes ont choisi de faire l'impasse sur les Jeux de Rio en raison des risques de propagation du virus, mais Mark Oldershaw a choisi d'aller défendre sa médaille. 

« Nous savons que le COC et le CIO feront tout pour protéger les athlètes, a affirmé Oldershaw. Je sais qu'Annamay et Josephine seront en sécurité. »

« Bien sûr, nous devons être vigilants, mais je sais qu'ils contrôleront bien la situation », a-t-il dit, confiant.  

Annamay Pierse a déjà vécu une mésaventure de ce style. À New Delhi lors des Jeux de Commonwealth de 2010, une piqûre de moustique lui avait transmis la fièvre dengue, anciennement appelée la grippe tropicale.  

La fièvre l'avait à ce point affaiblie qu'elle a eu du mal à s'en remettre, et avait dû éventuellement prendre sa retraite du sport.

« Nous nous habillerons en conséquence, et aurons du produit antimoustiques, a précisé Oldershaw. Ce sera l'hiver au Brésil, et les chances de se faire piquer seront moins grandes. Nous avons confiance, même si on ne peut pas tout contrôler. »