NOUVELLES
14/06/2016 05:03 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Le cours du pétrole semble s'être stabilisé

LONDRES — Le cours du pétrole semble s'être stabilisé après s'être apprécié de près de 90 pour cent depuis janvier, a indiqué mardi l'Agence internationale de l’énergie.

L'agence parisienne, qui conseille les principaux pays consommateurs de pétrole du monde, a légèrement rehaussé ses prévisions de la demande de pétrole pour cette année, tout en prévenant que l'offre et les stocks demeurent élevés.

Le rapport mensuel de l'AIE indique que le marché du pétrole semble avoir trouvé un point d'équilibre à mi-chemin en 2016.

Le cours du baril de pétrole peine actuellement à surpasser la barre des 50 $ US, après avoir plongé en janvier à son niveau le plus bas des 13 dernières années.

L'AIE épingle maintenant la demande mondiale à 96,1 millions de barils par jour pour 2016, soit 100 000 barils par jour de plus que ses prévisions précédentes. La demande devrait augmenter de 1,3 million de barils par jour l'an prochain.

L'AIE prévient que la production est freinée en plusieurs endroits — notamment au Nigéria, où des militants ont attaqué des pipelines, et en Libye, qui est embourbée dans un conflit. Quand ce pétrole reviendra sur les marchés, la hausse de l'offre pourrait plomber les prix.

Les stocks demeurent aussi élevés après trois années de surproduction, dit l'agence, et tous ces facteurs rendent improbable une hausse des cours du pétrole, conclut le rapport.