NOUVELLES
14/06/2016 14:18 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

« Laurent va changer les perceptions » - Mauro Biello

Les joueurs de l'Impact n'ont pas raté la performance de leur coéquipier Laurent Ciman, partant pour la Belgique, hier à l'Euro.

Un texte de Diane Sauvé

« Il a été très bon, lance le gardien Evan Bush. Il y a eu confusion sur le premier but. Mais c'est lui qui a touché au ballon le plus souvent en première demie et qui a complété le plus de passes. C'est bien de le voir sur une telle scène. »

Ce qui réjouit davantage l'Impact, c'est l'effet que sa présence au tournoi européen aura sur la MLS.

« Je pense que c'est important pour notre ligue, affirme Mauro Biello . Ça va donner une autre perception sur notre ligue à travers l'Europe. Le fait de voir des joueurs comme Laurent Ciman avec une des meilleures sélections au monde contre une excellente équipe, ça commence à te donner des réponses. »

Vrai que la perception de la MLS n'est pas la même en Europe. Parlez-en au joueur désigné du Toronto FC, Sebastian Giovinco, et Pirlo, du New York City FC, snobés tous les deux par l'Italie. Le sélectionneur Antonio Conte a déclaré que Giovinco et Pirlo devaient s'attendre à payer les conséquences en décidant de jouer dans la MLS.

« Avant de vraiment voir, les décisions étaient déjà prises à cause de la ligue dans laquelle (Giovinco) joue, rajoute Biello. Ça peut être quelque chose qui peut changer pour nous. Mais ça va prendre du temps parce qu'on est encore une ligue très jeune. »

« La MLS voulait probablement que Ciman batte l'Italie avec la situation de Giovinco, poursuit Bush. Mais je crois quand même que la Belgique a une très bonne chance, non seulement d'avancer, mais d'aller loin. »

Mauro Biello raconte que le personnel de Bologne a passé une semaine avec l'Impact et s'est dit surpris du niveau de jeu, de la qualité et de la structure

« C'est normal. Quand tu es en Europe, tu es dans ton monde. On est jeune ici, mais ça s'améliore chaque année. »

Piatti: pas tout de suite

Par ailleurs, l'Impact qui se prépare à rendre visite au Crew de Columbus, samedi prochain au Mapfre Stadium, aura peu de nouveauté au sein de sa formation. Si ce n'est que de Johan Venegas, qui a raté les trois derniers matchs, à la suite de sa sélection avec le Costa Rica en Copa America.

Ignacio Piatti s'est entraîné en solo avec un nouveau plâtre à la main gauche, en raison d'une chirurgie au pouce. Les médecins interdisent les contacts pour deux semaines. Mauro Biello s'attend à ce qu'il soit prêt pour le match contre Kansas City, le 25 juin.

Quant aux autres éclopés, Marco Donadel, Donny Toia et Calum Mallace, le pilote de l'Impact souhaite aussi les revoir contre le Sporting.

Le Crew sans Kei Kamara

Si le onze montréalais est invaincu cette saison contre ses prochains rivaux, le Crew de Columbus, il n'aura pas à contrer cette fois, le redoutable Kei Kamara. Le finaliste pour le titre de joueur par excellence du circuit la saison dernière a été échangé en Nouvelle-Angleterre à la suite d'un incident survenu lors du dernier match contre l'Impact.

Kamara et Higuain se sont disputé l'honneur d'un tir de pénalité, le premier traitant l'autre d'égoïste.

« C'est un très bon joueur, un des meilleurs attaquants de la ligue, dit son homonyme, Hassoun Camara. C'est un garçon qui a beaucoup de qualités et qui leur manque. »

Cela dit, l'Impact se montre prudent. Columbus aligne un autre Camara. Ola, de son prénom, que Montréal considère comme tout aussi dangereux.

« Ce que pouvait faire Kei, Ola peut le faire aussi », de conclure Evan Bush.