NOUVELLES
14/06/2016 08:58 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

La Fête nationale, un moment propice pour se dire que l'on s'aime

MONTRÉAL — Ça va pétarader à Québec, le jeudi 23 juin, alors que les réjouissances de la Fête nationale prendront d'assaut l'écran de Télé-Québec, dès 21h30. Et Marie-Mai, l'animatrice du spectacle, bien campée sur la scène des plaines d'Abraham, est fin prête pour donner le coup d'envoi à la ribouldingue.

Y participeront Pierre Lapointe, Michel Pagliaro, Zachary Richard, Isabelle Boulay, Diane Dufresne, Roch Voisine, Alexandre Désilets, Jean-François Breau et quelques autres qui se feront une fierté d'interpréter des succès populaires et des classiques québécois revisités et présentés dans de savants arrangements. D'ailleurs, on profite de cette occasion pour remettre la chanson francophone à l'honneur en 2016-2017, à Télé-Québec. À noter que le spectacle sera offert en rediffusion le vendredi 24 juin, 13h.

Et ce sera au tour de Louis-José Houde, à Radio-Canada, le vendredi 24 juin, 20h, de souligner la fête en proclamant «C'est beau comme on s'aime!» À ses côtés, on aura le plaisir d'entendre Éric Lapointe, Yann Perreau, Les Sœurs Boulay, Brigitte Boisjoli, Koriass, Samian, Florent Vollant et Natasha Kanapé-Fontaine.

Richard Garneau

Il était connu de tous, même des personnes qui n'avaient aucun attrait pour le sport. On remarquait sa prestance, sa classe, son professionnalisme, il fut même proclamé le plus bel homme du Québec en 1970 dans le cadre de l'émission «Appelez-moi Lise», à Radio-Canada.

Le mardi 21 juin, 20h, Stéphane, son fils, nous guide dans le parcours d'une carrière vécue passionnément durant presque 60 ans. Assigné à commenter les Jeux olympiques, Richard Garneau a parcouru le monde et couvert les Jeux d'été de 1960 à 2012, et les Jeux d'hiver de 1964 à 2010. Collègues et athlètes n'ont que de bons mots pour lui, dont Guillaume Leblanc, spécialiste de la marche athlétique et médaillé d'argent à Barcelone en 1992. Il rend un vibrant hommage à Richard Garneau, envers qui il se dit redevable pour ses constants encouragements à se dépasser.

À Jean-Paul Baert, avec qui il a souvent travaillé, il avait confié combien son métier qu'il adorait l'obligeait tout de même à voyager loin de ses enfants. C'est peut-être à Jean, son fils aîné, que ses absences répétées ont le plus nui. D'ailleurs, Jean est décédé du cancer, un mois avant son père.

«Richard Garneau: 10 secondes d'extase», à RDI.

Du Michel Tremblay pour la Saint-Jean

Les téléspectateurs, toute génération confondue, pourront apprécier «Les Belles-Sœurs», un classique de Michel Tremblay. Remaniée par René Richard Cyr et Daniel Bélanger, cette version musicale a connu un vif succès au théâtre, il y a six ans. Une soirée de «collage de timbres» rassemble un groupe de femmes, issues d'un quartier défavorisé, et donne lieu à des confidences, des jalousies et au sentiment d'être piégées dans une vie sans éclat. Avec Marie-Thérèse Fortin et Guylaine Tremblay. À Radio-Canada, le vendredi 24 juin, 22h30.

Habile avec les logiciels, Kim Schmitz, un Allemand dont la jeunesse s'est déroulée dans la pauvreté, le harcèlement et l'isolement a pu trouver une façon de se mettre en valeur en réussissant à pirater des jeux qu'il vendait aux jeunes de sa classe. De fil en aiguille, ce bonhomme trop grand, trop gros, très riche, rebaptisé Kim Dotcom, est justement devenu un géant de l'informatique en créant des sites qui lui ont valu des démêlés avec la police et qui l'ont conduit en prison. «Criminels 2.0 / Kim Dotcom, le mégapirate», le mardi 21 juin, 22h, à TV5.

Il y a huit ans, Marilyn Bergeron disparaissait mystérieusement après avoir été vue, pour la dernière fois, à Saint-Romuald. Puis, on a perdu sa trace. À «Poirier enquête», Claude Poirier rencontre les parents, Andrée Béchard et Michel Bergeron, qui expliquent toutes les démarches qu'ils ont effectuées pour retrouver leur fille. De son côté, la police a même envisagé la possibilité du suicide, mais le corps n'a jamais été retrouvé. Dans un ultime cri du cœur, la famille de Marilyn appelle à l'aide: il existe sans doute des témoins qui pourraient fournir les détails qui permettraient d'élucider le mystère qui mine leur vie. À Historia, le mercredi 22 juin, 21h.

À RADIO-CANADA: Danic Champoux a réalisé «Conte du Centre-Sud», arrondissement où il a vécu, où sa mère vit toujours et à qui il a voulu rendre hommage à travers son documentaire. Au coeur de ce quartier frappé par la pauvreté, la drogue, la dépression, mais aussi l'entraide, il raconte le quotidien de cette femme coincée sur l'aide sociale, et l'ensemble prend des allures d'un conte pour sa petite fille. À «1001 Vies», ce samedi, 21h. Deux animateurs: Bianca Gervais et Sébastien Benoît. Deux juges: Daniel Vézina et Normand Laprise, qui évaluent deux villes dont les chefs mettront tout leur savoir-faire en jeu. Dans le premier épisode, le lundi 20 juin, 20h, on déterminera quelles seront les deux premières localités à se lancer dans «Le combat des villes». Joël Legendre a orchestré le grand «Défilé de la Fête nationale du Québec à Montréal», retransmis le vendredi 24 juin, à 17h. Commenté par Élyse Marquis, le défilé présentera plus de 1500 participants qui déambuleront sur la rue Sainte-Catherine, entre Guy et De Bleury.

À TVA: De petite fille anxieuse, Karine Vanasse est devenue une femme sûre d'elle-même, assurance qu'elle doit à des occasions professionnelles dira-t-elle. En entrevue à «Virages - 2», l'actrice raconte comment elle a tracé sa voie, le lundi 20 juin, 21h.

À INVESTIGATION: On apprend à «Hollywood Autopsy» que non seulement Karen Carpenter, du duo The Carpenters, est décédée d'anorexie, mais que c'est en fait un cocktail de médicaments dont l'Émétine, un puissant vomitif, et le Syntroïde, pour stimuler la glande thyroïde, combinés à des laxatifs qui l'auront tuée. De son côté, son frère Richard était devenu dépendant des sédatifs. Le mardi 21 juin, 20h.

À ARTV: La question identitaire soulève toujours des passions. Et, justement, à quelques jours de la Fête nationale, Philippe Fehmiu a voulu connaître l'opinion de trois artistes autochtones sur le sujet. Porteurs de plusieurs identités, Samian, Elisapie Isaac et Florent Vollant font part de leurs réflexions à «Une question d'identité», le mardi 21 juin, 11h.

À RDI: Au fil des semaines, à «Mystères d'archives», six documentaires seront présentés à raison de deux à la fois. Donc, le lundi, 20 juin, 20h, il sera question de «L'attaque de Pearl Harbor / 1941» et de «Fidel Castro aux Nations Unies / 1960»; le 27 juin: «Les funérailles de Gandhi / 1948» et «Richard Nixon en Chine / 1972»; enfin, le 4 juillet: «Eva Braun filme Hitler / 1940» et «Charlie Chaplin tourne "Le Dictateur" / 1940».

À CINÉ-POP: À l'occasion de la Fête nationale, la journée du vendredi 24 juin, sera consacrée aux films québécois. Voici la liste: 8h20 - «Que Dieu bénisse l'Amérique», 10h - «Aurore», 11h50 - «Horloge biologique», 13h35 - «Ma vie en cinémascope», 15h05 - «Le dernier tunnel», 16h55 - «Le Survenant», 19h55 - «Elvis Gratton XXX: la vengeance d'Elvis Wong».