NOUVELLES
14/06/2016 06:03 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Italie: neuf enfants migrants sur dix arrivent seuls, selon l'Unicef

GENÈVE, Suisse — La vaste majorité des enfants migrants qui arrivent en Italie ne sont pas accompagnés d'un adulte, ce qui les rend vulnérables aux agressions et à l'exploitation, a prévenu mardi l'Unicef.

L'agence onusienne des enfants a précisé que 92 pour cent des 7600 enfants qui ont traversé la Méditerranée entre janvier et mai l'ont fait seuls, comparativement à 68 pour cent pendant la même période l'an dernier, quand 4566 enfants avaient traversé.

Une porte-parole de l'Unicef a dit aux journalistes, à Genève, que la majorité des enfants sont des garçons âgés de 15 à 17 ans originaires de la Somalie, du Nigéria et de l'Érythrée. Sarah Crowe a ajouté que les garçons et les filles risquent de tomber entre les mains de proxénètes, de pédophiles ou d'autres malfaiteurs.

Mme Crowe a dit ne pas savoir pourquoi autant de mineurs arrivent seuls.

L'Organisation internationale pour les migrations a précisé qu'en date de dimanche, ce sont 210 000 migrants qui avaient traversé la Méditerranée depuis le début de l'année.

Par ailleurs, Amnistie internationale accuse les autorités libyennes de s'être rendues coupables de «crimes graves» à l'endroit des migrants arrêtés en chemin vers l'Europe.

L'organisation de défense des droits de la personne a dit mardi que des migrants qui avaient été détenus par la garde côtière libyenne ont raconté avoir été battus, atteints par balles et même vendus à des passeurs. Les migrants chrétiens auraient été victimes de sévices particulièrement graves.

Amnistie a prévenu que les plans européens mis en place pour endiguer le flot de migrants auront un coût humain élevé.

La directrice intérimaire de l'organisation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a dit que «l'Union européenne a plusieurs fois démontré qu'elle est prête à empêcher les migrants et les réfugiés de rejoindre le continent pratiquement à n'importe quel coût, les droits de la personne n'étant qu'une considération secondaire».