NOUVELLES
14/06/2016 09:21 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Il en coûte plus cher d'acheter une maison à proximité d'un terrain de golf

MONTRÉAL — Le prix des maisons situées à un jet de pierre d'un terrain de golf est en moyenne plus élevé de 83 000 $ par rapport à celui des propriétés similaires situées un peu plus loin.

C'est le constat que dresse la firme JLR dans une étude dévoilée mardi et qui passe en revue la valeur des propriétés aux abords de 36 terrains de golf sélectionnés à travers le Québec.

Au total, la valeur médiane des propriétés s'est avérée supérieure en bordure des parcours de golf qu'à proximité de ceux-ci — moins de 200 mètres — pour 33 des 36 terrains.

Les clubs de golf Islesmere et Laval-sur-le-Lac, situés à Laval, ainsi que le Royal Québec, à Boischatel, sont les seules exceptions constatées par JLR.

Dans les trois cas, toutefois, les variations négatives entre la valeur d'une maison en bordure d'un parcours comparativement à celle sans vue sur le terrain sont inférieures à 10 pour cent.

Pour les clubs Islesmere et Laval-sur-le-Lac, JLR attribue la variation négative à la présence d'un plan d'eau en retrait, qui peut faire varier à la hausse la valeur médiane des résidences qui ne possèdent pas de frontières communes avec les parcours.

À l'inverse, le prix médian d'une maison située à proximité du Parcours du Cerf, à Longueuil, s'est établi à 750 100 $ l'an dernier, soit 277 250 $, ou 70 pour cent de plus, qu'une maison dont la vue ne donne pas sur ce terrain de golf.

Cette différence, selon la firme, est probablement provoquée par la présence de quelque 430 maisons unifamiliales luxueuses qui se trouvent aux abords du parcours.

L'étude de six pages souligne qu'il s'agit de l'endroit au Québec où l'on compte le plus grand nombre de résidences avec vue sur un terrain de golf.

En moyenne, les 158 maisons unifamiliales situées à proximité des 36 parcours de golf analysés par JLR ont été acquises à un prix médian de 471 500 $ en 2015, soit un peu plus de deux fois le prix des unifamiliales vendues dans l’ensemble de la province.