NOUVELLES
14/06/2016 03:56 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Grève des pilotes SAS en Suède: 100.000 voyageurs lésés

La grève des pilotes suédois de SAS a affecté un millier de vols et 100.000 voyageurs depuis le début du conflit vendredi, a annoncé mardi le transporteur scandinave, tandis qu'ont repris des négociations pour permettre la reprise du trafic.

Environ 400 pilotes basés à l'aéroport de Stockholm Arlanda ont cessé le travail vendredi soir à l'appel de leur syndicat SPF, engagé depuis des mois dans d'âpres négociations salariales avec la direction.

Après avoir rejeté une première offre de revalorisation à 2,2%, le syndicat, qui réclame 3,5%, a décliné dimanche une offre améliorée des médiateurs mandatés par les deux parties. Ces derniers ont relancé des consultations mardi matin.

Une journée de grève coûte des millions de dollars à SAS, contrainte d'annuler entre 230 et 240 vols intérieurs et moyens-courriers pour le quatrième jour consécutif.

"Nous ne savons pas combien (de clients) réclameront des réparations, mais nous savons que nous devons trouver une solution pour 100.000 passagers" lésés depuis le début de la grève, a déclaré à l'agence de presse TT le porte-parole de la compagnie, Fredrik Henriksson.

À l'aéroport international d'Arlanda, SAS a mis à disposition des voyageurs des écrans pour suivre les matchs de l'Euro-2016 en France. De nombreux fans de football ont dû renoncer à assister lundi soir à la rencontre Suède-Irlande (1-1) au Stade de France, ou s'y rendre par d'autres moyens.

La direction de SAS refuse le niveau de revalorisation salariale exigé par le SPF au motif qu'il entraînerait une hausse insupportable de 6,5% à 10% de ses coûts.

Contrôlée à 50% par les États suédois (21,3%), norvégien et danois (14,2% chacun), la compagnie subit la concurrence de compagnies à bas coût qui font baisser les tarifs.

Et malgré la baisse des cours du pétrole et une hausse du taux de remplissage de ses avions, SAS a enregistré une contraction de ses résultats au deuxième trimestre et une baisse de 5% de son chiffre d'affaires.

À la Bourse de Stockholm, le titre SAS a perdu 7,5% depuis vendredi et 17% depuis jeudi, jour où se précisait la menace de grève.

gab/hh/ros

SAS