NOUVELLES
14/06/2016 11:00 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016/Albanie - De Biasi: La France "ne va pas nous snober"

L'équipe de France "ne va pas nous snober", a estimé mardi le sélectionneur italien de l'Albanie Gianni De Biasi, à la veille du deuxième match du groupe A de l'Euro-2016 entre les deux pays, rappelant leurs confrontations amicale des deux dernières années (une victoire albanaise, un nul).

Q: Vous restez sur deux matches amicaux probants face à la France. Même si le contexte est différent en mode compétition, comment comptez-vous la faire déjouer ?

R: "Mais ça, ça appartient au passé. L'idée, c'est de travailler sur nos qualités et de limiter certains aspects de ses qualités. C'est le plus important. Un match tient toujours à un équilibre précaire, il faut faire le moins d'erreurs possible, car on peut le payer très cher. Après, nous avons travaillé sur le début de match, en essayant de faire des choses testées à l'entraînement. Cela consistera notamment à réduire les espaces. La France, on la connaît assez bien avec ses joueurs internationaux, ils jouent devant leur public, le stade va les pousser. Nous allons essayer de limiter leur actions et partir en contre-attaque dès que cela nous sera possible. Vous savez, chaque équipe peut compter sur ses propres caractéristiques. Nous avons un style de jeu consolidé, on s'est qualifié comme cela et on ne changera rien à cela."

Q: En vue d'une éventuelle "finale de groupe" contre la Suisse, Didier Deschamps pourrait faire tourner son effectif. Pensez-vous qu'il ne considère pas assez sérieusement votre équipe ?

R: "Je ne pense vraiment pas. Vous savez, ils nous connaissent bien, on les a joués deux fois, on les a battus en juin 2015 (1-0) et fait match nul en novembre 2014 (1-1). Ils ne vont pas nous snober, ils auront une détermination accrue, car en face ils auront une équipe qui tentera d'exploiter le mieux leurs erreurs."

Q: Que pensez-vous de l'attaque des Bleus ?

R: "La France est un grand pays, avec une grande population. Il y a à cet égard un bassin de population sur lequel puiser. Pour citer des joueurs, Kingsley Coman a progressé de façon exponentielle la saison passée. Mais il y a aussi N'Golo Kanté, qui a été la surprise du championnat d'Angleterre, il a effectué des choses extraordinaires. C'est une des équipes les plus fortes du tournoi, elle joue à la maison, elle fait partie des favoris."

Propos recueillis en conférence de presse

nip/mca