NOUVELLES
14/06/2016 14:38 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Darfour: l'ONU confirme 80.000 déplacés du Jebel Marra, redoute 127.000 de plus

L'ONU peut confirmer que 80.000 civils ont été déplacés par les combats qui opposent depuis la mi-janvier armée et rebelles dans le Jebel Marra au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a indiqué mardi un haut responsable des Nations unies.

L'organisation a aussi reçu des informations sur 127.000 déplacés supplémentaires, qui n'ont pas pu être confirmées faute d'accès humanitaire, notamment à la région centrale du Darfour, a ajouté le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU Hervé Ladsous.

Il s'adressait au Conseil de sécurité lors d'une session consacrée à la situation au Darfour.

En tout, 1,6 millions de civils continuent de résider dans quelque 60 camps de déplacés dans la région.

Le Jebel Marra se situe à cheval sur trois Etats du Darfour, nord, central et sud.

M. Ladsous a fait état d'informations sur la poursuite des combats entre l'armée de libération du Soudan (ALS) de Abdel Wahid Nour et les forces gouvernementales, notant toutefois que la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) n'était pas en mesure de les confirmer faute d'accès.

Ainsi, les rebelles auraient attaqué le 30 mai des positions gouvernementales à Kutrum, à l'est de Nertiti (Darfour central), provoquant des affrontements terrestres et des bombardements aériens qui ont continué jusqu'au 5 juin et ont fait des victimes dans les deux camps et parmi les civils.

M. Ladsous a confirmé par ailleurs que les discussions entre Khartoum et l'ONU sur un retrait progressif de la Minuad souhaité par le Soudan se poursuivaient mais "n"avaient pas abouti à un consensus".

Le gouvernement soudanais insiste pour aller vite alors que l'ONU veut un retrait par étapes lié à des améliorations tangibles de la sécurité sur le terrain.

En attendant, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a recommandé que le mandat de la Minuad, qui se termine fin juin, soit reconduit pour un an. Le Conseil doit se prononcer sur cette prolongation avant la fin du mois.

Le conflit au Darfour a fait plus de 300.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2003, selon l'ONU.

avz/sha