NOUVELLES
14/06/2016 13:42 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Après Standard & Poor's, au tour de Fitch de saluer les efforts du Québec

MONTRÉAL — Après Standard & Poor's au début du mois, c'est au tour de l'agence Fitch Ratings de se montrer un peu plus optimiste à l'égard de la situation budgétaire du Québec, sans toutefois aller jusqu'à rehausser la cote de crédit de la province.

L'agence de notation américaine a maintenu mardi sa note à «AA-», mais fait passer de «négatives» à «stables» ses perspectives.

Fitch souligne notamment les efforts déployés depuis 2015 afin de retrouver l'équilibre budgétaire, ce qui a rapidement été souligné par le ministre des Finances, Carlos Leitao, sur les réseaux sociaux.

Même si les revenus de l'État progressent lentement, la réduction des dépenses gouvernementales devrait permettre au Québec de continuer à dégager des excédents dans ses prochains budgets, peut-on lire dans la note publiée par l'agence.

Le 1er juin dernier, Standard & Poor's avait maintenu la cote de crédit du Québec, mais avait fait passer ses perspectives de «stables» à «positives».

Fitch prévient toutefois que le poids de la dette demeure important et qu'elle représentait 55,2 pour cent du produit intérieur brut (PIB) de la province. L'agence new-yorkaise estime que ce ratio est élevé pour une cote de crédit «AA-».

Elle ajoute que la croissance du PIB réel avait été faible en 2005, à 1,1 pour cent, et prévoit qu'elle sera de 1,5 pour cent en 2016.