NOUVELLES
14/06/2016 07:51 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Affaire Puerto: l'AMA salue la décision de la justice espagnole

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a salué mardi la décision de la justice espagnole d'ordonner la remise de sang saisi dans l'affaire Puerto de dopage de cyclistes, se disant toutefois "consternée" que cela ait pris 10 ans.

"L'AMA remercie la cour d'appel de Madrid d'avoir pris la décision de remettre aux autorités antidopage ces preuves cruciales", a réagi dans un communiqué le directeur général de l'agence, David Howman.

"Nous sommes consternés que cela ait pris si longtemps pour que cette décision soit prise, mais nous allons désormais faire équipe avec les autres parties qui ont obtenu l'accès (aux poches de sang) afin de déterminer nos recours juridiques quant à l'analyse des poches de sang et de plasma", a-t-il déclaré.

La justice espagnole a ordonné la remise de plus de 200 poches de sang et de plasma saisies en 2006 au domicile du Dr Eufemiano Fuentes, qui avait été condamné pour des transfusions à des cyclistes mais avait avoué avoir aussi aidé des footballeurs, des tennismen et des boxeurs.

La juge, qui l'avait condamné en 2006 à un an de prison pour "délit contre la santé publique" en l'absence de loi antidopage en Espagne à l'époque, avait en même temps ordonné la destruction des poches de sang par respect de la vie privée des sportifs.

La décision avait provoqué un tollé international. L'AMA, la Fédération royale espagnole de cyclisme, l'Union cycliste internationale et le Comité olympique national italien avaient fait appel, réclamant des sanctions plus lourdes et la restitution des poches aux autorités sportives.

sab/mbr/dhe