NOUVELLES
14/06/2016 10:58 EDT | Actualisé 15/06/2017 01:12 EDT

Action en justice contre un faux denturologiste en Colombie-Britannique

VANCOUVER — Plusieurs organismes de réglementation de la Colombie-Britannique demandent à la Cour suprême de la province de mettre un frein aux activités d'un faux denturologiste qui exercerait sans permis dans la région de Vancouver.

Les collèges britanno-colombiens des chirurgiens dentistes, des denturologistes et des techniciens dentaires ont soumis une requête à la Cour suprême de la province afin que Matthew Ronald Block ne puisse plus fabriquer des prothèses dentaires avec de l'argile à modeler.

Selon les documents présentés devant le tribunal, la procédure découle d'une annonce publiée sur Craigslist concernant des prothèses dentaires partielles faites à la main vendues 100 $ chacune.

La publicité a depuis été retirée, mais les documents affirment qu'un enquêteur a visité l'appartement de l'individu à Richmond et découvert qu'il utilisait une argile à modeler qui durcissait en séchant pour façonner les prothèses, un matériau qu'il n'est pas recommandé de mettre en contact avec de l'eau ou de la nourriture.

D'après les collèges, l'homme n'est membre d'aucun ordre professionnel dentaire en Colombie-Britannique.

La requête réclame une amende particulière, estimant que le comportement du suspect a fait courir des risques au public.