Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rescapé du Pulse à Orlando, il cherche le blessé qu'il a aidé pour tenir les promesses qu'il lui a faites

Joshua McGill fait partie des rescapés de l'attaque du Pulse à Orlando et de ceux qui ont aidé des blessés autour d'eux. Dans la nuit de samedi à dimanche, cet étudiant américain était dans la boîte de nuit gay lors de la pire fusillade de l'histoire des États-Unis. Dans une interview pour CBSNews il confie avoir d'abord pensé que les détonations provenaient de la musique et non pas de coups de feu. Puis le jeune homme raconte avoir aidé un blessé par balle.

Ce sauvetage, Joshua McGill en parle surtout dans un long message publié sur son compte Facebook dimanche.

"Je me suis caché sous une voiture et j'ai découvert l'une des victimes blessées par balle. J'ai noué mon t-shirt et le sien autour de sa blessure pour arrêter l'hémorragie et je l'ai emmené discrètement vers l'officier le plus proche pour qu'il soit transporter aux urgences, raconte Joshua McGill. Aucun mot ne suffit à décrire ce que j'ai ressenti. Être couvert de sang... Essayer de sauver la vie d'un mec que je ne connais pas alors que je vais bien, que je suis juste traumatisé. Les choses que j'ai dû dire à cet homme... Je lui ai fait des promesses que je ne suis pas sûr de pouvoir tenir pour le garder éveillé, je l'ai serré aussi fort que j'ai pu et il y avait du sang partout sur moi. J'ai prié pour lui et je lui ai dit que je l'attendrais. C'est affreux car tout ce que je sais de lui c'est son nom et je ne peux pas savoir s'il va bien car je ne suis pas de sa famille. Alors, si quelqu'un connaît un mec nommé Rodney qui a été blessé par balle hier soir... S'il-vous-plait, dites-moi comment il va. Je pense que Dieu m'a mis dans cette boîte de nuit pour que j'aide cet inconnu", termine ce croyant.

Il a appris que l'homme en question se nomme Rodney. Et note dans une autre publication qu'il aura une chirurgie et aimerait entrer en contact avec un membre de sa famille.

L'attaque d'Orlando a fait au moins 49 morts et 53 blessés, selon un dernier bilan. À l'heure où nous écrivons cet article, certaines familles attendent encore des nouvelles de leurs proches.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.