NOUVELLES
12/06/2016 01:08 EDT | Actualisé 12/06/2017 01:12 EDT

La police de Dubaï prend en chasse des véhicules roulant à 300 km/h

La police de Dubaï a annoncé avoir saisi 81 véhicules, dont certains sans plaque d'immatriculation engagés selon elle dans des courses "dangereuses" sur la voie publique à des vitesses atteignant 300 km/h.

La cité-Etat de Dubaï, qui compte 2,5 millions d'habitants, s'étend sur des dizaines de kilomètres et la ville ultramoderne est parsemée de larges autoroutes où se côtoient de puissants 4X4 et des voitures de sport dernier cri.

Des patrouilles de police ont pris en chasse "des conducteurs dangereux et ont saisi 81 véhicules", dont "certains n'avaient pas de plaque d'immatriculation" et "roulaient à des vitesses atteignant 300km/h", a déclaré sur sa page Facebook le commandant en chef de la police de Dubaï, le général Khamis Al Muzainah, sans préciser en combien de temps ces saisies ont été faites.

Les auteurs de ces courses acrobatiques avaient retiré les plaques de leurs voitures de manière intentionnelle pour que la police ne puisse pas les identifier, a-t-il dit.

Certains d'entre eux avaient aussi éteint leurs phares, a indiqué la presse locale, précisant que les amendes pour course illégale peuvent atteindre 100.000 dirhams (24.200 euros) et que la police est en droit de vendre le véhicule confisqué si le chauffeur ne se présente pas dans un délai de trois mois.

La police de Dubaï dispose de voitures très rapides de plusieurs marques sportives.

ras/hj